Accueil Internationales Les États-Unis envoient de l’aide humanitaire en Afghanistan

Les États-Unis envoient de l’aide humanitaire en Afghanistan

39
0

Le département du Trésor américain a annoncé mercredi qu’il autoriserait certaines transactions avec les talibans afin de maintenir l’acheminement de l’aide humanitaire en Afghanistan.

Alors que des millions de personnes en Afghanistan sont confrontées au risque de famine, le président américain Joe Biden a décidé d’autoriser l’entrée d’une aide supplémentaire dans le pays. Le département du Trésor a annoncé mercredi qu’il allait délivrer trois nouvelles licences permettant à certains fonctionnaires et ONG de contourner les sanctions et de travailler avec des dirigeants talibans.

En début de semaine, le secrétaire d’État Antony Blinken a reconnu l’existence d’une crise croissante en Afghanistan. Cette nouvelle intervient un jour après que l’ONU a dévoilé son propre plan, qui prévoit l’affectation de 6 millions de dollars à des fins de sécurité.

Lire aussi :  Un hélicoptère militaire s'est écrasé dans le nord de la Tunisie, deux morts

Les Américains envoient davantage d’aide humanitaire en Afghanistan

« Nous sommes tout à fait conscients que la situation humanitaire actuelle est incroyablement difficile et qu’elle pourrait empirer avec l’arrivée de l’hiver. Il s’agit donc d’un domaine auquel nous accordons une attention particulière, en étroite collaboration avec nos alliés et partenaires », a déclaré M. Blinken.

L’argent irait au ministère afghan de l’Intérieur – qui est dirigé par les talibans – pour payer le personnel qui garde les installations des Nations unies. Mais il n’est pas encore certain que le plan obtienne le feu vert.

L’annonce de mercredi a suscité une réaction des républicains. Le représentant Michael McCaul a déclaré que ces exemptions « pourraient aboutir à ce que les fonds des contribuables américains soient utilisés pour récompenser, légitimer et permettre aux mêmes talibans qui ont pris le pouvoir par la force ».

Lire aussi :  La ville qui veut se débarrasser de tous les non-vaccinés dans les rues. Les gens ne sont plus les bienvenus nulle part

Aujourd’hui, près de 23 millions de personnes en Afghanistan – plus de la moitié de la population – sont confrontées à la faim extrême, selon les Nations unies.

Lisez Patrouilleurs des médias sur Google News !

Article précédentUn autre budget honteux pour l’éducation
Article suivantLe Salvador achète 21 bitcoins, célébrant le 21 décembre 2021 (21.12.21)