Accueil Internationales Les extraterrestres sont devenus tabous. Une blague sur la fameuse Zone 51...

Les extraterrestres sont devenus tabous. Une blague sur la fameuse Zone 51 met l’armée américaine sur les dents.

58
0

La zone 51 est une base de l’armée de l’air américaine située dans l’État du Nevada, à environ 129 kilomètres au nord-ouest de Las Vegas. Depuis des décennies, l’emplacement éloigné de la base et son accès restreint ont alimenté des spéculations sur des expériences secrètes menées sur des extraterrestres, ainsi que sur des preuves de la présence de visiteurs et d’OVNI stockées sur la base militaire.

Le public n’est pas autorisé à visiter la zone 51. Mais à l’été 2019, un événement en ligne sur les médias sociaux intitulé « Storm Area 51, They Can’t Stop All of Us » a attiré près de 2 millions de personnes qui se sont inscrites pour l’événement du 20 septembre. L’ampleur considérable de l’événement a déclenché des signaux d’alarme aux niveaux fédéral et local, selon des documents gouvernementaux récemment obtenus par Rolling Stone. Des dizaines d’agences se sont mobilisées et ont préparé des réponses au soi-disant siège, y compris des « contre-mesures de force létale automatique ».

Lire aussi :  L'incendie dévastateur du parlement sud-africain a repris lundi après-midi

« Le siège de la zone 51 » traité sérieusement

Selon les organisateurs, les participants devaient se rassembler dans le désert du Nevada, partir au lever du soleil et, une fois à l’intérieur, « voir les extraterrestres » et mener une opération de sauvetage. Matty Roberts, qui a créé l’événement le 27 juin, a affirmé que « c’était une blague depuis le début ».

Mais les forces de l’ordre n’ont pas été amusées.

« Certains participants peuvent être armés et peuvent s’attendre à un conflit armé », indique le plan opérationnel de l’événement « Siege of Area 51 » élaboré par le département de la sécurité publique du Nevada.

Le document décrit également comment les propriétaires de plusieurs comptes YouTube ont tenté de surveiller les employés de la Zone 51 lorsqu’ils entraient et sortaient de la base militaire, selon Live Science.

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées près de la Zone 51

Même si la plupart des participants au « Siège de la zone 51 » n’avaient pas réellement l’intention d’envahir la base militaire, « il est possible que des groupes terroristes nationaux et étrangers utilisent l’événement pour tester la sécurité des institutions nationales en infiltrant des groupes qui prévoient d’envahir la base », ajoute le plan. Les conditions difficiles du désert du Nevada pourraient exacerber la situation instable, intensifiant ainsi la possibilité de « pertes massives ».

Lire aussi :  11 nouveaux cas possibles d'Omicron en Roumanie ! Annonce de l'INSP

Finalement, l’intérêt en ligne pour le siège de la Zone 51 s’est émoussé, et Roberts a annulé l’événement neuf jours seulement avant. Comme alternative, il a exhorté les gens à visiter Alienstock, un festival de Las Vegas célébrant les OVNIs. Cependant, ce jour-là, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dans la ville de Rachel, dans le Nevada, à seulement 20 minutes de route de l’entrée de la zone 51.

Heureusement, personne n’a tenté de pénétrer dans la base militaire pour y chercher des preuves de l’existence des extraterrestres, rapporte discover.co.uk.

Article précédentL’Autriche a réduit d’un tiers les cas de Covid pendant le confinement
Article suivantLa Grèce achète des frégates à la France
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !