Accueil Internationales Les formalités administratives changent-elles ? Tout sera réglé à l’hôtel de ville....

Les formalités administratives changent-elles ? Tout sera réglé à l’hôtel de ville. « Personne n’aura à révéler les raisons »

57
0

France permettra aux citoyens de prendre plus facilement le contrôle nom de famille de la mère. L’annonce a été faite dimanche 19 décembre par le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

La France facilite le changement de nom d’un enfant

Il a déclaré que le gouvernement soutiendrait un projet de loi proposé par Patrick Vignal, député européen du parti LREM au pouvoir, pour permettre aux enfants, à l’âge de 18 ans, de changer facilement de nom de famille par une simple procédure auprès de leur mairie.

Les citoyens français seront libres de conserver le nom de famille de leur père, de prendre celui de leur mère ou les deux dans l’ordre qu’ils souhaitent.

Lire aussi :  La Russie a demandé à Israël de lui accorder la propriété de certains sites en "Terre sainte". Comment le problème sera résolu

« Personne ne doit révéler à l’État ses motivations intimes »

Les citoyens français ont déjà la possibilité de changer leur nom de famille, mais il s’agit d’une procédure longue et difficile qui exige qu’ils fournissent au ministère de la justice une raison légitime de le faire.

« Personne ne devrait avoir à révéler à l’État les raisons intimes pour lesquelles il a changé de nom », a déclaré M. Dupond-Moretti sur son compte Twitter. Le projet de loi sera voté dans les semaines à venir.

La loi favorisera l’égalité entre les parents et la liberté

Dans une interview accordée au magazine Elle, M. Dupond-Moretti a déclaré que la nouvelle législation permettrait aux citoyens élevés par une mère célibataire ou par deux pères ou deux mères de changer plus facilement de nom de famille.

Lire aussi :  Le drapeau de l'Union européenne a été décroché de l'Arc de Triomphe. La décision appartenait au gouvernement et n'est pas liée à la pression de l'extrême droite.

« Ce sera une loi qui favorisera l’égalité entre les parents et la liberté pour tous les Français », a déclaré Dupond-Moretti à Elle.

La nouvelle législation sera également une solution pour les personnes qui souhaitent changer de nom de famille après des situations traumatisantes telles que l’inceste ou la violence d’un père à l’encontre d’une mère. enfants le sien, a-t-il ajouté.

Article précédentL’État américain dont l’administration sera exclusivement musulmane : « Nous n’essaierons pas d’imposer nos croyances aux autres ».
Article suivantNFT : Vodafone met aux enchères le premier « Joyeux Noël » envoyé par SMS.
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !