Accueil Internationales Les Japonais montrent à nouveau leur ingéniosité. L’œuf d’autruche, une aide précieuse...

Les Japonais montrent à nouveau leur ingéniosité. L’œuf d’autruche, une aide précieuse pour détecter le coronavirus

101
0

Les Japonais démontrent leur ingéniosité pour la énième fois, et cette fois, il s’agit de la détection de l’infection par le virus SRAS-Cov-2. Des chercheurs de l’université de Kyoto, au Japon, ont créé un masque en utilisant des anticorps extraits d’œufs d’autruche. Ce masque peut détecter une infection à coronavirus lorsqu’il est exposé à la lumière UV.

Bien que l’expérience soit un succès, les scientifiques ne comptent pas s’arrêter là. Ils veulent mettre au point un masque qui s’illumine de lui-même, sans qu’il soit nécessaire de l’exposer à une lumière sociale, lorsqu’il s’agit de personnes infectées par le COVID-19.

L’idée des chercheurs japonais repose sur des études antérieures, dans lesquelles ils ont constaté que les oiseaux sont plus résistants au COVID-19. Sur la base de cette idée, ils ont extrait une série d’anticorps d’œufs d’autruche et en ont fait un masque.

Lire aussi :  Le gouvernement chinois laisse son peuple sans nourriture. La quarantaine est devenue beaucoup trop sévère

L’expérience a duré 10 jours, avec 32 participants, des personnes infectées par le virus SRAS-Cov-2. Ils ont porté le masque tous les jours pendant huit heures. Après cette période, les spécialistes ont récupéré les masques et les ont aspergés d’une solution chimique qui brille dans la lumière ultraviolette. À la suite de tests, des chercheurs japonais ont constaté que les masques portés par les personnes infectées s’illuminent lorsqu’ils sont exposés à la lumière UV, les zones où le virus est détecté se situant au niveau du nez et de la bouche.

L’étude menée par des chercheurs japonais est modeste, mais elle pourrait devenir grandiose. L’équipe de spécialistes ne s’arrête pas aux masques d’autruche. Ils affirment qu’ils poursuivront leurs recherches jusqu’à ce qu’ils disposent d’un masque qui brille automatiquement sans éclairage spécial.

Lire aussi :  Le nouveau président du Parlement européen a été élu. VIDÉO

Les autruches sont un sujet de grand intérêt pour Yasuhiro Tsukamoto, professeur de médecine vétérinaire et président de l’université de Kyoto. Depuis de nombreuses années, il souhaite trouver les meilleurs moyens d’utiliser la forte immunité de l’autruche pour lutter contre la grippe aviaire, les allergies et d’autres maladies.

Article précédentOnzième loterie pour la vaccination – Quel est le numéro gagnant ?
Article suivantUn taxi électrique a provoqué un grave accident à Paris
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !