Accueil Internationales Les manifestants au Kazakhstan ont pris le contrôle à Almatsi.

Les manifestants au Kazakhstan ont pris le contrôle à Almatsi.

29
0

Au Kazakhstan, des manifestants ont pénétré dans le principal bâtiment administratif d’Almati, la capitale économique du pays, et ont pris le pouvoir dans la ville.

Sur des images circulant sur Internet, des manifestants ont mis le feu au bâtiment, ainsi qu’à d’autres dans la région. Les protestations se sont multipliées à Almatî mercredi, des foules en colère ayant envahi la majeure partie de la ville. Des journalistes indépendants ont déclaré que les forces de police avaient quitté la capitale économique du pays.

Des manifestants ont pénétré dans le bâtiment administratif d’Almati, au Kazakhstan.

Le président Kasim-Jomart Tokayev a annoncé que l’ancien président de l’État, Nursultan Nazarbayev, n’est plus à la tête du Conseil de sécurité. Dans son discours, M. Tokaev a déclaré qu’il assumerait le poste. Cette décision semble marquer la mise à l’écart définitive de M. Nazarbayev, ancien chef du parti communiste qui a gouverné en tant que président.

En outre, davantage d’avions quittent les aéroports du Kazakhstan pour se rendre à Moscou et en Europe. Les citoyens ne peuvent plus retirer d’argent aux guichets automatiques et l’internet a été coupé.

Plus de 500 personnes ont été blessées lors des manifestations, dont 130 femmes. Dans le même temps, 12 voitures ont été détruites, dont 33 ambulances ou voitures de pompiers.

Mercredi, la police a tiré des grenades assourdissantes et utilisé des gaz lacrymogènes contre une foule de plusieurs milliers de personnes. Cependant, ils n’ont pas réussi à empêcher les gens de pénétrer dans le bâtiment administratif principal d’Almatsi.

À la suite de ce chaos, la Russie a appelé à un dialogue avec le Kazakhstan, un ancien pays soviétique où des troubles sans précédent ont éclaté en raison de la hausse des prix du gaz. Le Kazakhstan revêt également une grande importance économique pour la Russie.

« Nous suivons de près les événements dans le pays voisin et frère. Nous sommes favorables à une solution pacifique de tous les problèmes dans un cadre légal et constitutionnel et par le dialogue, et non par des émeutes de rue et des infractions à la loi », a déclaré le ministère russe des affaires étrangères dans un communiqué.

Lisez Patrouilleurs des médias sur Google News !

Article précédentC’est officiel ! La Russie intervient militairement au Kazakhstan. Le président Tokayev a demandé de l’aide contre les manifestants. VIDÉO
Article suivantChine : WeChat va introduire le yuan numérique comme moyen de paiement