Accueil Internationales Les médecins ont été clairs ! L’ancien président a été torturé en...

Les médecins ont été clairs ! L’ancien président a été torturé en prison. Ils l’ont enfermé à vie.

480
0

Mikhail Saakashvili (53 ans), ancien président de la Géorgie, est en prison et souffre de graves troubles neurologiques résultant de tortures et autres mauvais traitements subis en détention et nécessitant un traitement approprié. Telles sont les conclusions tirées par un conseil indépendant de médecins.

L’ancien président géorgien Mikhail Saakashvili souffre de problèmes neurologiques

L’ancien dirigeant de Tbilissi a été arrêté le 1er octobre à son retour de huit années d’exil en . M. Saakashvili a refusé de s’alimenter pendant 50 jours pour protester contre sa condamnation pour abus de pouvoir, une accusation qu’il a contestée.

Le réformateur pro-occidental de 53 ans, qui a dirigé le pays de 2004 à 2013, a recommencé à manger après avoir été transféré dans un hôpital militaire à Gori le 20 novembre, suite aux inquiétudes soulevées par les médecins.

Lire aussi :  L'ANPC a inspecté les 3 plus grands parcs de Bucarest

Il souffrait d’une série de troubles neurologiques qui étaient “le résultat de la torture, des mauvais traitements, d’un traitement médical inadéquat et d’une grève de la faim prolongée”, a conclu le groupe de médecins qui l’a examiné en détention.

Selon leur communiqué de presse, on leur a diagnostiqué principalement une encéphalopathie de Wernicke potentiellement mortelle et un trouble de stress post-traumatique.

source : archive EVZ

“J’ai été torturé, j’ai été traité de façon inhumaine, battu et humilié”.

L’un des médecins, la psychiatre Mariam Jichkariani, a déclaré que son état, résultant des tortures psychologiques qu’il a subies en prison, pourrait entraîner un handicap s’il ne reçoit pas un traitement médical approprié, selon Agerpres.

Lire aussi :  Le président Biden a félicité les militaires américains à Deveselu.

Fin novembre, lors de sa comparution devant un tribunal de Tbilissi, Saakashvili lui-même a dénoncé les tortures psychologiques qu’il a subies en détention, notamment la privation de sommeil et les menaces. “Tout le monde sait que je ne devrais pas être en prison car toutes les accusations portées contre moi sont fausses et motivées par des raisons politiques. J’ai été torturé, j’ai été traité de manière inhumaine, battu et humilié”, a déclaré Mikhaïl Saakachvili, le visage pâle.

Pendant sa grève de la faim, il a perdu environ 20 kilos. Amnesty International estime que le traitement réservé à l’ancien président est “non seulement une justice sélective, mais aussi une vengeance politique selon toutes les apparences”.

Article précédentCoup dur pour Ghislaine Maxwell, ancienne petite amie et partenaire du pédophile Epstein
Article suivantLa Roumanie est le premier pays de l’UE pour la fausse vaccination
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !