Accueil Internationales Les tactiques de la guerre froide reviennent. La Chine et le Japon...

Les tactiques de la guerre froide reviennent. La Chine et le Japon vont mettre en place une ligne directe pour communiquer.

117
0

Câble Chine-Japon. Nobuo Kishi, le ministre japonais de la Défense, et Wei Fenghe, son homologue chinois, ont tenu une vidéoconférence hier pour discuter des questions de sécurité régionale. L’appel, le premier entre les deux ministres, a duré plus de deux heures, plus longtemps que prévu.

Les deux hommes ont évoqué le danger d’un éventuel affrontement entre forces armées provoquant un incident militaire et sont convenus de mettre en place une ligne directe l’année prochaine. Selon un communiqué du ministère chinois de la défense, M. Fenghe a déclaré que les deux parties devaient renforcer leur coopération, gérer conjointement les risques, prévenir l’escalade des conflits et améliorer la coopération en matière de défense.

M. Kishi a souligné l’importance de la paix et de la stabilité dans le détroit de Taïwan et s’est dit préoccupé par l’entrée de navires chinois dans les eaux territoriales autour des îles Senkaku, dans la préfecture d’Okinawa.

Les îles inhabitées, qui sont contrôlées par le Japon, sont une source de conflit entre Tokyo et Pékin depuis 2012, date à laquelle le gouvernement japonais les a rachetées à un propriétaire privé. La Chine a longtemps revendiqué la souveraineté sur ces îles, bien que le différend soit resté en suspens pendant des décennies.

Lire aussi :  Joe Biden rassure les Américains : Les États-Unis sont " prêts " pour Omicron.

Dans les années qui ont suivi, la Chine a envoyé à plusieurs reprises ses navires et ses avions en mission autour des îles, incitant souvent le Japon à développer des avions de chasse en réponse. L’été dernier, les garde-côtes japonais ont déclaré que des navires chinois se trouvaient dans les eaux territoriales des îles Senkaku depuis 67 jours consécutifs.

Dossier sur la guerre froide

Le mois dernier, le Japon a effectué un exercice sur une île près de Nagasaki, impliquant les forces d’autodéfense, les garde-côtes et la police, qui simulait la reprise des îles Senkaku aux forces militaires étrangères.

On s’inquiète d’une éventuelle collision entre des navires ou des avions chinois et japonais, qui pourrait aggraver le conflit. Le Japon a exprimé son inquiétude face aux incursions d’avions et de navires militaires chinois dans les eaux entourant Taïwan, qu’il considère comme un allié.

Lire aussi :  Lukashenko a essayé d'utiliser les migrants comme une arme. Maintenant, ça s'est retourné contre lui.

La ligne Washington-Moscou, installée en 1963 après la crise des missiles cubains, est un élément emblématique de la guerre froide. En réalité, il n’a jamais été un téléphone : il s’agissait d’abord d’une téléimprimeuse, puis d’un télécopieur, et enfin d’un système de courrier électronique sécurisé mis au point en 2008.

La ligne téléphonique intercoréenne, qui relie Séoul et Pyongyang, est une série de lignes téléphoniques entre les deux pays. La Corée du Nord a coupé la ligne à de nombreuses reprises au fil des ans, passant parfois plusieurs jours sans répondre aux appels du Sud, en signe de protestation contre les exercices militaires.

La forme de la ligne directe entre le Japon et la Chine n’a pas été décidée, et Pékin n’a pas encore reconnu officiellement que des discussions ont eu lieu à ce sujet, selon l’Agence européenne pour la sécurité maritime. Times.

Article précédentLes étudiants retournent-ils à l’école ou non ? Ce que dit le ministre de la santé
Article suivantLe Dr Fauci préconise de vacciner les personnes qui veulent voyager. Réaction de l’administration Biden
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !