Accueil Internationales LIVE UPDATE Russie – Ukraine, 24e jour : le pays voisin a...

LIVE UPDATE Russie – Ukraine, 24e jour : le pays voisin a perdu l’accès à la mer d’Azov

85
0

UPDATE, 14:24 : La région de Zaporojie est assiégée.

La population est interdite dans les rues de la zone où se trouve la plus grande centrale nucléaire d’Europe.

UPDATE, 11:20 am : Le ministère russe de la défense affirme avoir utilisé des missiles hypersoniques Kinjal il y a un jour pour détruire un dépôt souterrain d’armes aériennes et de munitions dans l’ouest de l’Ukraine, une première.

Ce type de missile très maniable défie tous les systèmes de défense aérienne, selon Moscou. L’utilisation de ce type de missile est une première dans le conflit en Ukraine, selon l’agence de presse officielle RIA Novosti.

“Le 18 mars, le complexe aéronautique ‘Kinjal’ et ses missiles balistiques hypersoniques ont détruit un important site de stockage souterrain de missiles et de munitions d’aviation de l’armée ukrainienne dans la ville de Deliatin, dans la région d’Ivano-Frankivsk”, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, lors de sa conférence de presse quotidienne.

Lire aussi :  Pologne et Biélorussie, nouvelles tensions diplomatiques après l'expulsion du consul polonais

Au total, la Russie a effectué des tirs vendredi soir sur 69 installations militaires sur le territoire de l’Ukraine, a indiqué le ministère russe de la Défense, dont 12 dépôts militaires et 43 lieux de stationnement de véhicules militaires.

“En outre, les groupes anti-aériens des forces aériennes russes ont abattu 12 drones ukrainiens”, a déclaré Konashenkov.

Les sirènes ne cessent de retentir dans les villes ukrainiennes bombardées par l’armée de la Fédération de Russie.

L’armée ukrainienne affirme avoir tué un autre général russe.

Le maire de Mariupol a annoncé que les combats ont atteint le centre de la ville.

De l’autre côté, les lignes d’avancée russes vers Kiev ont été bloquées.

Lire aussi :  La Russie a fermé le plus important centre des droits de l'homme du pays.

Le président ukrainien Volodimir Zelenski a lancé un appel à Moscou, demandant à Vladimir Poutine de discuter de “paix et de sécurité”, faute de quoi les conséquences pour la Russie se feraient sentir pendant des générations.

Le ministère ukrainien de la défense a déclaré que le pays avait “temporairement” perdu l’accès à la mer d’Azov.

Lisez aussi :

23ÈME JOUR DE GUERRE

Regardez Patrouilleurs des médias et sur TwitterFacebook et Google News !

Article précédentUn agriculteur ukrainien vend aux enchères des chars russes en tant que NFT.
Article suivantUn chauffeur de taxi parisien poursuit Tesla après un accident mortel