Accueil Internationales LIVE UPDATE Russie – Ukraine, 31e jour : l’armée ukrainienne affirme qu’elle...

LIVE UPDATE Russie – Ukraine, 31e jour : l’armée ukrainienne affirme qu’elle éloigne les envahisseurs de Kiev.

231
0

UPDATE, 13:40 : Le maire de Kiev, l’ancien champion de boxe Vitali Klicko, a annoncé qu’il y aurait ce soir un nouveau cessez-le-feu dans la capitale ukrainienne, qui durera jusqu’à lundi matin.

La trêve, qui commencera à 20h00 locales (18h00 GMT) et doit se terminer à 8h00 lundi, a été décidée par l’armée ukrainienne, a déclaré le maire, sans donner plus de détails.

Le vice-premier ministre ukrainien, Irina Verechuk, a annoncé samedi qu’un accord avait été conclu sur la création de 10 nouveaux corridors humanitaires pour l’évacuation des civils des zones de front.

Elle a déclaré que les civils qui veulent quitter Mariupol, une ville du sud qui comptait environ 430 000 habitants avant le conflit, doivent le faire dans des voitures personnelles, car les forces russes ne laissent pas passer les bus par leurs points de contrôle dans la ville, une information que Reuters n’a pas pu vérifier de manière indépendante.

Plus de 100 000 personnes doivent encore être évacuées de Mariupol, selon le vice-premier ministre.

MISE À JOUR, 12H00 : La guerre en Ukraine a tué 136 enfants au cours des 31 jours qui ont suivi le début de l’invasion russe, a annoncé le bureau du procureur général ukrainien dans un message sur Telegram.

Sur ce total, 64 enfants ont été tués dans la région de Kiev et 50 autres dans la région de Donetsk, selon le bureau du procureur.

Selon le même message, 199 autres enfants ont été blessés.

Lire aussi :  La vérité sur les inondations catastrophiques en 2021. Les causes auxquelles personne n'a pensé. Non lié au changement climatique

Reuters note que cette information n’a pas pu être vérifiée de manière indépendante.

Armée ukrainienne[…]prétend éloigner les forces de la Fédération de Russie de la capitale Kiev.[susținecăîndepărteazăforțeleFederațieiRusedecapitalaKiev

Le chef du service de renseignement militaire ukrainien, le général Kirilo Budanov, a promis aux Russes un “véritable enfer” dans le pays voisin.

Budarov a qualifié l’armée russe de “médiévale”.

“Le commandement russe a fait de nombreuses erreurs et nous utilisons ces erreurs”, a déclaré le général Budanov à l’hebdomadaire américain The Nation.

“L’armée ukrainienne a montré que l’armée russe, la deuxième plus grande armée du monde, n’est qu’un mythe. Ce n’est qu’une concentration de pouvoir médiéval, de vieilles méthodes de combat”, a ajouté le général de 36 ans, qui a rejoint l’armée après la chute de l’URSS et a été formé aux méthodes de l’OTAN.

Nommé en 2020 à la tête de la Direction principale du renseignement du ministère ukrainien de la Défense par le président Volodimir Zelensky, le général Budanov a estimé qu’une des clés du succès des forces ukrainiennes dans leur résistance à l’armée russe était leur capacité à espionner l’adversaire.

“Nous avons de nombreux informateurs au sein de l’armée russe, non seulement dans ses rangs, mais aussi dans son cercle politique et au sein de son commandement”, a-t-il déclaré dans cette interview “ces derniers jours”, selon The Nation.

Ces derniers mois, l’une de ses priorités a été d’organiser une force de partisans qui resterait derrière les lignes russes en cas d’occupation prolongée pour mener des opérations de guérilla. Il n’a pas donné de détails sur cette force, mais a souligné qu’il s’agissait d’un “grand nombre” et a mentionné la présence de combattants.

Lire aussi :  La Russie est prête pour la guerre. Poutine sait qu'il va gagner grâce à une nouvelle stratégie

“Nos combattants, nos soldats et même nos chasseurs vont commencer à poursuivre l’agresseur, les troupes russes, avec des armes dans les bois”, a-t-il déclaré. “Le printemps arrivera bientôt, nos forêts seront de nouveau vertes et un véritable enfer se déchaînera devant l’agresseur”, poursuit le général.

Il a tenu à ajouter que, bien que la résistance ukrainienne résiste à l’armée russe depuis un mois, la situation reste “très difficile”.

“Nous avons d’importantes forces russes sur notre territoire et elles ont encerclé les villes ukrainiennes”, a déclaré le général Budanov. “Quant aux perspectives de paix, malgré les négociations, elles restent vagues et imprévisibles”, a-t-il ajouté.

Le chef des services de renseignement militaire s’est montré dédaigneux à l’égard des combattants tchétchènes qui ont rejoint les forces russes sur le front ukrainien, affirmant qu’il était facile de les traquer en écoutant les conversations de leurs téléphones portables, rapporte Agerpres.

“Nous avons beaucoup d’informateurs dans les rangs tchétchènes”, a-t-il ajouté. “Dès qu’ils préparent une opération, nous le savons grâce à nos informateurs”, a ajouté le général Budanov, cité par l’AFP.

Lisez aussi :

30ÈME JOUR DE GUERRE

Suivez Patrouilleurs des médias et sur TwitterFacebook et Google News !

Article précédentL’Ukraine a créé un musée des TNT avec des moments de la guerre.
Article suivantUn dépôt de pétrole dans le nord-ouest de l’Ukraine a été touché par des missiles.