Accueil Internationales L’ONU confirme une température record de 38 degrés dans l’Arctique

L’ONU confirme une température record de 38 degrés dans l’Arctique

48
0

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a confirmé une température record de 38 degrés Celsius dans l’Arctique. L’agence des Nations unies a déclaré mardi que la température qui a frappé Verkhoiansk le 20 juin 2020 est survenue pendant une vague de chaleur.

L’Arctique a atteint une température record de 38 degrés Celsius.

L’Organisation météorologique mondiale a fait état de températures record dans l’Arctique. Le 20 juin 2020, 38 degrés Celsius ont été enregistrés dans une région arctique. L’agence des Nations Unies (ONU) a confirmé le record. Les spécialistes ont déclaré qu’il faisait plus de 10 degrés de plus que les températures moyennes pendant cette période.

« Ce nouveau record pour l’Arctique s’inscrit dans une série d’observations (…) qui tirent la sonnette d’alarme sur l’évolution de notre climat », a déclaré Petteri Taalas, secrétaire général de l’OMM.

Lire aussi :  Le combat contre la variante d'Omicron prend une nouvelle dimension. C'est une question d'immunité collective.

Verkhoyansk se trouve à environ 115 km (71 miles) au nord du cercle polaire. La région fait partie des zones les plus touchées. Elle se réchauffe plus de deux fois plus vite que la moyenne mondiale. Selon l’OMM, la température atteinte en 2020 a « alimenté des incendies dévastateurs ». Elle a également été à l’origine de pertes massives d’eau.

« Il est possible, voire probable, que des phénomènes extrêmes plus importants se produisent dans l’Arctique à l’avenir », a ajouté M. Taalas.

Les records de l’Arctique étant une nouvelle catégorie, les données de la sonde de Verkhoyansk ont dû être vérifiées par rapport à d’autres records. Le processus comprenait un réseau de volontaires. Ce record est désormais une entrée officielle dans les archives mondiales des extrêmes météorologiques et climatiques. Sont également inclus la grêle la plus forte et le plus grand impact de foudre.

Lire aussi :  Viktor Orban sur le point de frapper un autre coup. Ce qui se passera en Hongrie le 3 avril. Sondage

Lisez Patrouilleurs des médias sur Google News !

Article précédentLe génie Bouchard s’entraîne pour la première fois depuis huit mois sur les courts de tennis
Article suivantL’entraîneur Piotr Sierzputowski parle de sa séparation avec Iga Swiatek