Accueil Internationales L’Union européenne gaspille l’argent des contribuables. Des milliards d’euros vont à des...

L’Union européenne gaspille l’argent des contribuables. Des milliards d’euros vont à des organisations suspectes

104
0

Fonds mal utilisés. Près de 7 % du Fonds européen de développement vont à des organisations non gouvernementales. Cependant, un rapport de 2018 de la Cour des comptes de l’UE publié dimanche a révélé que « dans la plupart des cas, l’éligibilité au financement de l’UE ne dépend pas du statut d’ONG ».

Selon ce rapport, 1,7 % de l’ensemble du budget de l’UE va aux ONG ou 6,8 % du Fonds européen de développement. Celle-ci, pour la période 2014-2017, s’est élevée à environ 11,3 milliards d’euros. Toutefois, l’Union européenne reconnaît qu' »il n’existe actuellement aucune définition commune à l’échelle de l’UE de ce qu’est une ONG », ce qui suscite des inquiétudes quant à la manière dont les fonds des contribuables européens sont alloués.

Il a été ajouté que la Commission européenne « n’a pas été suffisamment transparente quant à la mise en œuvre des fonds européens par les ONG ». L’eurodéputée Catherine Griset a tweeté lundi : « L’UE distribue de l’argent européen à des organisations non gouvernementales, bien qu’il n’y ait pas de définition précise. Par conséquent, n’importe quelle structure peut prétendre être une ONG ! »

Lire aussi :  La Turquie étend son influence en Afrique. Les ventes d'armes pourraient atteindre 75 milliards de dollars

Le rapport a également constaté que « l’attribution du statut d’ONG dans le système comptable de la Commission, qui repose sur l’autodéclaration et les contrôles effectués par la Commission, a rendu peu fiable la classification d’une entité comme ONG ». Le rapport souligne également que la « Commission a accepté des incohérences et des distorsions de l’expérience antérieure lors de la sélection de deux projets ».

En d’autres termes, certaines organisations ont pu concourir pour des subventions après avoir manqué à leurs obligations contractuelles antérieures. La Cour des comptes européenne a formulé plusieurs recommandations, notamment celle d’améliorer la fiabilité des informations dans le système comptable des ONG de l’UE, mais selon la publication française Le Point, ces recommandations sont restées lettre morte depuis plus de trois ans.

La piste de l’argent est incertaine

Le manque de transparence et de fiabilité des informations – un point mentionné dans le rapport de la Cour des comptes européenne – signifie que la destination exacte des fonds est une information que l’Union européenne ne connaît pas sur le bout des doigts. Les ONG qui sous-traitent des travaux à d’autres entités le font « sans que cette information soit enregistrée dans les systèmes de la Commission ».

Lire aussi :  La guerre, que l'on croyait terminée en 1953, fait toujours rage. Il n'y a pas de traité de paix. Ce qui est discuté aux tables rondes

Cela signifie qu’une ONG peut transférer des fonds de l’UE à d’autres organisations sans que le bloc n’exerce de contrôle. Michael Privot, ancien directeur de l’ONG European Network Against Racism, a souligné que cela ne permettait pas aux ONG de détourner des fonds, selon Express.co.uk.

Il a déclaré au Point : « Ce rapport parle des fonds alloués à l’action extérieure. Cependant, en ce qui concerne les ONG travaillant dans l’Union européenne, je peux vous assurer que toutes les dépenses sont contrôlées jusqu’au dernier centime. Nous vérifions chaque billet de train, chaque ticket de métro. »

L’absence de contrôle a toutefois soulevé des questions quant à la fiabilité des fonctionnaires de l’UE. Selon une enquête de Libération publiée le mois dernier, Klaus-Heiner Lehne, le président de la Cour des comptes européenne, ainsi qu’un tiers de ses membres réclament des allocations de logement au Luxembourg, alors qu’ils y sont rarement présents.

Article précédent11 nouveaux cas possibles d’Omicron en Roumanie ! Annonce de l’INSP
Article suivantJohanna Konta se marie quelques jours seulement après avoir pris sa retraite du tennis
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !