Accueil Internationales Milos Zeman a conclu un accord avec le Parti pirate et nommera...

Milos Zeman a conclu un accord avec le Parti pirate et nommera un nouveau gouvernement en République tchèque vendredi.

106
0

Le président tchèque Milos Zeman nommera vendredi le nouveau gouvernement de centre-droit issu des élections législatives d’octobre en République tchèque, y compris le ministre des Affaires étrangères auquel le chef de l’Etat s’était opposé, a annoncé lundi le Premier ministre désigné Petr Fiala, selon Reuters.

Le vote au Parlement pour assermenter le nouvel exécutif est attendu autour du 12 janvier, a déclaré Petr Fiala, chef du parti de droite Démocrates civiques.
La coalition « Ensemble » (SPOLU) dont ce parti est membre a remporté les élections des 8 et 9 octobre contre le parti ANO du Premier ministre sortant Andrej Babis, un allié du président Zeman, selon agerpres.ro.

Milos Zeman nommera le nouveau gouvernement tchèque après avoir retiré ses objections au ministre des affaires étrangères proposé par le Parti Pirate.

Ce dernier a annoncé vendredi qu’il avait accepté de nommer le gouvernement formé par Petr Fiala, à l’exception du ministre des affaires étrangères proposé par le Parti pirate, Jan Lipavsky. M. Zeman a déclaré qu’il ne partageait pas son approche « distante » à l’égard d’Israël et du groupe de Visegrad, une alliance de pays d’Europe centrale qui comprend également la Slovaquie, la Hongrie et la Pologne, ces deux derniers pays étant en désaccord avec Bruxelles sur la question de l’État de droit.

Lire aussi :  Hallucinant : des étudiants de l'Académie de police habillés en nazis. Le recteur a été licencié sur le champ ! "Je condamne toute manifestation" PHOTO

Le premier ministre désigné a déclaré, après le refus du chef de l’État, qu’il s’adresserait à la Cour constitutionnelle pour savoir si elle pouvait rejeter une nomination par l’exécutif. Mais les deux hommes ont eu une réunion lundi à l’issue de laquelle le président Zeman a fait un geste conciliant et a retiré ses objections à la nomination du prochain chef de la diplomatie.

« Le gouvernement sera nommé vendredi sous la forme que nous avons proposée au président », a déclaré Petr Fiala. Son gouvernement aura des tâches difficiles dès les premiers jours de son mandat, étant donné la résurgence de la pandémie de COVID-19, la hausse des prix de l’énergie, l’inflation élevée et le déficit budgétaire pour lequel il doit trouver des solutions de réduction.

Lire aussi :  Un homme a reçu une greffe de cœur d'un porc génétiquement modifié
Article précédentPanique totale dans la région avec des milliers de Roumains ! L’enfer s’est déchaîné. Décision radicale des autorités
Article suivantRick Macci : Andy Roddick a toujours agacé tout le monde, mais dans le bon sens du terme