Accueil Alimentation Ne dînez pas trop tard ! Voici ce qui arrive à votre...

Ne dînez pas trop tard ! Voici ce qui arrive à votre corps (et à votre métabolisme) lorsque vous mangez après cette heure.

247
0

Manger trop tard a des conséquences sur votre ligne : une étude nous montre enfin comment notre métabolisme change dans de tels cas

L’heure à laquelle vous mangez est très importante pour votre métabolisme : découvrez ce qui arrive à votre corps lorsque vous dînez trop tard !

Parfois, les résultats de la recherche scientifique s’alignent sans peine sur les préceptes du bon sens : manger trop tard pèse sur l’organisme. Selon une étude très récente, il provoque en effet des réactions qui augmentent la production de graisse et diminuent la quantité de calories brûlées.

Avant même cette étude, en fait, plusieurs équipes de recherche avaient déjà indiqué d’autres effets néfastes d’un dîner trop tardif. Par exemple, le fait de dîner dans un certain laps de temps réduit le risque d’AVC, mais le choix de ce que vous mangez le soir fait également une grande différence.

Il y a cependant une nouveauté importante dans l’étude que nous avons mentionnée précédemment : nous avons enfin une explication plus claire du fonctionnement du processus métabolique qui nous fait prendre plus de poids si nous mangeons trop tard le soir. ((Patrouilleursmedias) : Voici pourquoi vous ne devriez jamais dîner tard le soir selon un nutritionniste).

Lire aussi :  Les Jujubes : ces fruits oubliés .

Manger tard stimule l’adipogenèse : l’étude

Alors qu’arrive-t-il à notre corps lorsque nous mangeons tard le soir ? En gros, lorsque vous mangez après une certaine heure, deux hormones – la leptine et la ghréline – agissent anormalement. La leptine est responsable de notre sentiment de satiété et il a été constaté que le fait de retarder l’heure du dîner fait baisser les niveaux de cette hormone au cours des 24 heures suivantes, ce qui entraîne une baisse du sentiment de satiété. En outre, notre corps brûle les calories beaucoup plus lentement pour la même durée alors que l’expression du gène responsable de l’adipogenèse est accrue.

En substance, notre corps cesse de décomposer les réserves de graisse pour générer de l’énergie et stocke davantage de graisse dans l’organisme, ce qui nous rend également plus affamés.

Mais comment sont-ils parvenus à ces conclusions ? La chercheuse et premier auteur de l’étude, le Dr Nina Vujovic, et son équipe ont étudié les résultats physiologiques d’un échantillon de 16 personnes dont l’indice de masse corporelle se situait entre le surpoids et l’obésité.

Lire aussi :  Attention aux aliments contenant des "calories vides" : ce qu'ils sont et pourquoi il faut les limiter, selon un nutritionniste

Avant de soumettre la cohorte au test proprement dit, deux à trois semaines de préparation ont été effectuées, au cours desquelles les sujets ont dû suivre un programme de sommeil et de nutrition très strict. Ensuite, chacun d’entre eux a été soumis à une expérience : le même menu a été servi soit à une heure considérée comme normale et saine, soit avec chacun des repas déplacés à quatre heures plus tard. Pour chacun des participants, un ensemble de facteurs a été pris en compte afin de garantir la fiabilité de l’étude malgré le faible nombre de participants.

Cette étude est d’une grande valeur car elle confirme ce que nous savions déjà sur le sujet, mais surtout elle nous aide en fournissant une description détaillée des raisons pour lesquelles nous prenons du poids si nous dînons trop tard le soir.

Article précédentTao Porchon-Lynch, le professeur de yoga le plus âgé du monde, est décédé à l’âge de 101 ans.
Article suivantLa pratique du yoga permet de réduire les maux de tête. Une nouvelle étude le confirme
J'ai un diplôme en langues et cultures étrangères. J'ai toujours été consciente des problèmes environnementaux et j'ai cherché à adopter un mode de vie éco-responsable. À ma façon, j'essaie de minimiser mon empreinte écologique en faisant des choix responsables qui respectent la nature qui m'entoure.