Accueil Alimentation Nous expliquons pourquoi vous pourriez bientôt trouver de l’huile d’origan dans les...

Nous expliquons pourquoi vous pourriez bientôt trouver de l’huile d’origan dans les jus de fruits.

297
0

L’huile essentielle d’origan s’est avérée être une solution optimale contre l’un des problèmes les plus répandus dans l’industrie alimentaire

L’ENEA, l’Agence nationale pour les nouvelles technologies, a mené une recherche expérimentale sur les effets antimicrobiens de l’huile d’origan sur les aliments et les boissons emballés.

L’un des plus grands dangers auxquels nous pouvons être confrontés chaque jour est la contamination par des aliments qui développent des microbes et des bactéries. Par conséquent, dans divers secteurs de l’industrie alimentaire, il existe des pratiques de conservation et de stérilisation – telles que la pasteurisation – qui se déroulent généralement à des températures élevées, susceptibles d’endommager le produit en question.

Récemment, cependant, notamment grâce aux 5×1000 donnés à la recherche, l’Agence nationale pour les nouvelles technologies, l’énergie et le développement économique durable (ENEA) a franchi une étape importante dans la stérilisation des jus de fruits.

Lire aussi :  Cholestérol : le fruit à manger une fois par jour !

La méthode utilisée jusqu’à présent est la pasteurisation – qui nécessite toutefois une température relativement élevée qui affecte les propriétés organoleptiques et nutritionnelles des jus. L’huile d’origan parvient à stériliser les jus en n’utilisant qu’un traitement thermique léger, ce qui permet d’économiser le temps et les ressources énergétiques nécessaires à la stérilisation.

Mais comment l’huile d’origan neutralise-t-elle les microbes ?

L’huile d’origan est extrêmement hydrophobe – donc réfractaire à l’eau – une capacité qui lui permet de pénétrer la barrière cellulaire des microbes et d’interférer avec leur cycle de vie, rendant la reproduction très complexe.

En fait, la recherche de l’ENEA était basée sur l’une des bactéries les plus problématiques pour l’homme : Escherichia coli. L’huile d’origan réussit à bloquer la prolifération déjà à une température de 65 degrés. La combinaison du traitement thermique et de l’huile d’origan a donné le résultat le plus prometteur à long terme de tous les tests effectués en laboratoire, s’avérant être une alternative supérieure à la pratique actuelle.

Lire aussi :  Perte de poids : essayez d'appliquer cette astuce simple qui vous étonnera

Ce nouveau traitement, par rapport à celui utilisé à l’échelle industrielle actuellement, présente l’avantage de réduire considérablement les coûts de production, tout en laissant intactes les propriétés organoleptiques et les valeurs nutritionnelles.

Source : ENEA

(Source image BioRender.com) :

Article précédentVoici les deux meilleures armes contre le stress (vous ne les trouverez pas en pharmacie, mais dans votre garde-manger)
Article suivantLa preuve par la science que les bananes sont “radioactives” (c’est vrai, mais ce n’est pas un problème du tout).
J'ai un diplôme en langues et cultures étrangères. J'ai toujours été consciente des problèmes environnementaux et j'ai cherché à adopter un mode de vie éco-responsable. À ma façon, j'essaie de minimiser mon empreinte écologique en faisant des choix responsables qui respectent la nature qui m'entoure.