Accueil Internationales Omicron en Europe. Dans quels pays la version sud-africaine est-elle apparue ?

Omicron en Europe. Dans quels pays la version sud-africaine est-elle apparue ?

67
0

La variante Omicron se répand de plus en plus en Europe. Plusieurs pays ont confirmé les premiers cas d’infection par la variante sud-africaine et nécessitent une action urgente.

Détectée pour la première fois en Afrique du Sud, la variante Omicron COVID-19, potentiellement plus contagieuse, se répand désormais dans le monde entier. Après sa découverte la semaine dernière, les pays européens ont été parmi les premiers à signaler des cas sur leur territoire, selon Euronews.

Dans quels pays européens Omicron a-t-il été détecté ?

Allemagne

Deux cas d’infection par la variante Omicron ont été confirmés par les autorités sanitaires dans l’État de Bavière, dans le sud de l’Allemagne. Les deux voyageurs sont arrivés à l’aéroport de Munich après être rentrés d’Afrique du Sud.

Norvège

Jusqu’à présent, un seul cas de la variante Omicron a été confirmé après que des tests aient été effectués à la suite d’une fête de Noël à Oslo. Cependant, la moitié des 120 personnes présentes au dîner ont été testées positives au COVID-19, ce qui fait craindre que d’autres cas soient de la variante Omicron. Cela ferait des infections d’Oslo la plus grande épidémie d’Omicron en Europe.

Lire aussi :  COVID-19 frappe à la tête de l'Eglise orthodoxe. Un patriarche infecté par un coronavirus

Autriche

Le gouvernement autrichien a jusqu’à présent confirmé un cas : un homme de la région du Tyrol qui a récemment voyagé en Afrique du Sud.

Belgique

Le pays a identifié vendredi le premier cas de la variante Omicron sur le sol européen. Selon la chaîne publique belge RTBF, le patient est une jeune femme qui se trouvait en Égypte et présentait des symptômes depuis 11 jours.

Danemark

Dimanche, les autorités sanitaires du Danemark ont confirmé la présence de la variante dans le pays. Deux personnes sont actuellement infectées. Une école d’Odense a été fermée lundi dans l’attente des résultats des tests de séquençage suite à un cas suspect de COVID-19 découvert chez un élève.

Royaume-Uni

La découverte de six personnes en Écosse qui ont été testées positives pour la nouvelle variante a porté le nombre total de cas dans tout le pays à neuf infections lundi matin. Toutefois, quatre des cas écossais ne seraient pas liés à des personnes ayant voyagé en Afrique.

Lire aussi :  Scandale au Portugal après que le milliardaire Roman Abramovici a obtenu un passeport européen grâce à un système suspect

Irlande

Le premier cas confirmé de la variante Omicron en Irlande a été identifié par « chance », selon le Dr Cillian de Gascun, directeur du Laboratoire national de référence des virus. Il s’exprimait lors d’un point de presse mercredi. Le cas concernait une personne récemment rentrée d’un pays d’Afrique australe avant que des restrictions de voyage ne soient imposées et qui a ensuite développé des symptômes nécessitant un test PCR.

France

Neuf cas de la variante Omicron du COVID-19 ont été détectés en France, a indiqué vendredi 3 décembre le ministère de la Santé. Quatre cas ont été confirmés en France jeudi soir. La première a eu lieu à l’île de la Réunion, chez un voyageur revenant de l’île Maurice après un voyage au Mozambique.

D’autres cas ont été confirmés en Espagne (1), Finlande (2), Italie (1), Pays-Bas (16), République tchèque (1), Suède (1).

Article précédentUn célèbre militant chrétien anti-vaccination est décédé à l’hôpital après avoir été infecté par un coronavirus. Le problème qui s’est avéré fatal
Article suivantLe Kremlin veut une rencontre entre Poutine et Biden. La solution pour apaiser les tensions en Ukraine