Accueil Internationales Où sont les portes de l’enfer ? Brûlant depuis 1971. L’endroit que...

Où sont les portes de l’enfer ? Brûlant depuis 1971. L’endroit que la plupart des gens ne connaissent pas. Vidéo

69
0

Le cratère géant dans le désert de Karakum (ndlr – appelé les Portes de l’enfer) brûle continuellement depuis 1971. Comme on le sait, c’est la principale attraction touristique du Turkménistan et elle a suscité un énorme intérêt au fil des décennies.

Les touristes et les spécialistes désireux d’en savoir plus sur le torchage du gaz ont été attirés en grand nombre aux Portes de l’enfer. Leur aventure dans le désert du Turkménistan a été inoubliable, d’autant plus que nous parlons d’une ancienne république soviétique.

Compte tenu des problèmes environnementaux causés par l’énorme cratère, le président du pays a ordonné l’extinction des flammes et la fermeture du cratère. Gurbanguly Berdamuhamedov est convaincu que les flammes qui brûlent dans la fosse de 70 mètres de large ont un « impact négatif sur l’environnement et la santé de la population environnante ».

Lire aussi :  Des roches d'une autre planète pourraient se trouver près du noyau de la Terre. L'ancienne collision qui a changé le cours de l'histoire
photo : flickr.com

Il estime également que le pays qu’il dirige subit des pertes financières importantes en raison de cette nouvelle attraction touristique : « Nous gaspillons des ressources naturelles précieuses pour lesquelles nous pourrions recevoir des gains qui pourraient être utilisés pour accroître le bien-être de notre population.

La solution souhaitée par le dirigeant du Turkménistan sera-t-elle trouvée ?

En outre, dans un message diffusé sur la télévision d’État, Gurbanguly Berdhamuhamedov a ordonné aux autorités de « trouver une solution pour éteindre l’incendie ». Le cratère du Darvaza brûle du méthane depuis des décennies.

photo : commons.wikimedia.org

Les habitants ont dit que les Portes de l’Enfer sont apparues après que le cratère ait été délibérément incendié par les autorités soviétiques. Au départ, on pensait que le feu s’éteindrait au bout de quelques semaines, mais même un demi-siècle plus tard, il brûle toujours.

Lire aussi :  La guerre en Ukraine est plus proche que jamais. Les discussions entre les États-Unis et la Russie avec des armes sur la table. Personne ne cède

Dans ce contexte, il est important de dire que les autorités ont essayé au fil des ans de l’éteindre, mais à chaque fois, leurs efforts ont été vains. Le cratère est situé à 270 kilomètres de la capitale Ashabad.

Le feu qui n’a pu être arrêté pendant tant de décennies confirme les immenses réserves de gaz du Turkménistan. Ce n’est plus un secret pour personne que l’économie du pays dépend des exportations d’énergie.

Article précédentL’OTAN s’implique de plus en plus dans la situation en Ukraine
Article suivantPlus de 5000 personnes arrêtées au Kazakhstan
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !