Accueil Internationales Poutine participe à des exercices militaires conjoints avec plusieurs pays, dont la...

Poutine participe à des exercices militaires conjoints avec plusieurs pays, dont la Chine. Les Alliés montrent leur force à l’Ouest

126
0

Ces exercices militaires d’une semaine ont pour but de montrer au monde occidental les liens croissants entre la et la en matière de défense, mais aussi de démontrer que dispose de suffisamment de troupes et d’équipements pour mener des exercices militaires massifs alors même que ses forces sont engagées dans les combats en .

Le secrétaire de presse du président de la Fédération de Russie, Dmitri Peskov, a annoncé que le 06.09.2022, a participé à la phase active de l’exercice de commandement et d’état-major de niveau stratégique Est-2022, qui s’est déroulé sur le champ de tir Sergheevsky, en Extrême-Orient.

M. Peskov a également indiqué que Vladimir Poutine a participé à une réunion avec le ministre russe de la Défense, le général d’armée Sergei Shigu, et le chef d’état-major général, le général d’armée Valery Gherasimov.

Plus de 50 000 soldats impliqués dans l’exercice Vostok 2022 (Est 2022)

Le ministère russe de la Défense a déclaré que l’exercice Vostok 2022 (Est 2022), qui se déroule jusqu’à mercredi sur sept champs de tir dans l’Extrême-Orient russe et la mer du Japon, implique plus de 50 000 soldats et plus de 5 000 unités d’armement, dont 140 avions et 60 navires de guerre.

Lire aussi :  Russie, lettres aux États-Unis. Personne ne veut négocier publiquement

L’exercice se déroule du 1er au 7 septembre sous la direction du chef d’état-major général des forces armées de la Fédération de Russie, le général d’armée Valery Gherasimov.

Les actions offensives et défensives de la Région militaire de l’Est ont été menées sur les polygones de Burduny, Goryacie Kliuchi, Knyaz-Volkonsky, Lagunnoye, Sergheevsky, Telemba et Uspenovsky, ainsi que dans les aquatoriums et les zones côtières de la mer d’Okhotsk et de la mer du Japon.

Outre la Fédération de Russie, des militaires d’Azerbaïdjan, d’Algérie, d’Arménie, de la République du Bélarus, d’Inde, du Kazakhstan, du Kirghizistan, de Chine, du Laos, de Mongolie, du Nicaragua, de Syrie et du Tadjikistan participent à l’exercice.

Plus de 35 États participent à des manœuvres en Russie

La Chine a envoyé ses forces armées pour participer à un seul exercice russe, signe des liens croissants entre Moscou et Pékin qui se sont renforcés depuis que Poutine a envoyé ses troupes en Ukraine en février. 24. La Chine a refusé de critiquer les actions de la Russie, accusant les et l’OTAN d’avoir provoqué Moscou et critiquant les sanctions occidentales contre la Russie.

Lire aussi :  Les présidents de la Chine et de l'Iran se rencontreront en Ouzbékistan.

Le Kremlin, pour sa part, a fermement soutenu Pékin dans le contexte des dernières tensions avec les États-Unis, qui ont suivi la récente visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi.

L’exercice s’inscrit dans la continuité d’une série de tactiques de guerre conjointes russes et chinoises, notamment des exercices en mer avec des bombardiers à longue portée. L’année dernière, des troupes russes ont été déployées pour la première fois sur le territoire chinois pour des manœuvres conjointes.

M. Poutine et le président chinois Xi Jinping ont noué des liens personnels étroits afin de renforcer un partenariat stratégique entre les anciens rivaux communistes, qui ont tous deux des différends avec les États-Unis. Bien que Moscou et Pékin aient exclu une alliance militaire par le passé, M. Poutine a déclaré qu’un tel projet ne peut être exclu, rapporte business-standard.com.

Article précédentFlorence Pugh quitte la conférence de presse de “Don’t Worry Darling” pour se rendre à la première de Venise.
Article suivantAdriana Lima accueille Cyan, son premier nouveau-né avec son petit ami Andre Lemmers.
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !