Accueil Bien-être Rage Yoga, la nouvelle frontière de la relaxation : alcool, musique métal...

Rage Yoga, la nouvelle frontière de la relaxation : alcool, musique métal et jurons.

461
0

Nous savons qu’il existe de nombreux types de yoga, adaptés à différents besoins, mais beaucoup d’entre vous ne connaissent probablement pas le Rage Yoga, qui vous aide à vous détendre, non pas au son des mantras et des cloches tibétaines, mais au son de l’alcool, du métal et des jurons.

Nous savons qu’il existe de nombreux types de yoga, adaptés à des besoins différents, mais beaucoup d’entre vous ne connaissent probablement pas le… Rage Yoga qui aide à se détendre, non pas au son des mantras et des cloches tibétaines, mais à celui de l’alcool, du métal et des jurons.

Vous avez peut-être essayé le yoga du rire, le yoga du sommeil (yoga nidra) ou même le yoga qui se pratique “suspendu” (yoga anti-gravité). Nous vous avons même parlé de ceux qui méditent et font des exercices avec l’aide de chèvres, mais c’est certainement la première fois que nous mentionnons le yoga de la rage (Rage Yoga). Rage yoga)

Lire aussi :  La preuve par la science que les bananes sont "radioactives" (c'est vrai, mais ce n'est pas un problème du tout).

Cette technique de relaxation est très particulière et permet de faire sortir la colère en l’évacuant et en la contrôlant par la colère elle-même. Comment ? En utilisant des outils définitivement inhabituels pour les pratiquants de yoga : l’alcool par exemple, mais aussi les jurons, les insultes et les gestes.

L’idée est venue de Lindsay Istace, qui, insatisfaite des techniques de yoga traditionnelles et particulièrement stressée au travail, a inventé une nouvelle façon de pratiquer, très éloignée de ce que proposerait un gourou classique.

L’idée est de pouvoir se défouler en écoutant de la musique métal, en criant, en évacuant sa colère par des insultes et des jurons tout en buvant de la bière entre les pauses. Mais avant ce déchaînement général, les pratiquants s’assoient et se détendent sur des coussins, apprennent des techniques de respiration et pratiquent un yoga plus classique. À un moment donné, le cours s’écarte brusquement du sujet et le professeur incite les participants à se défouler de la manière décrite ci-dessus.

L’objectif est évidemment de soulager tout le stress accumulé et ce type de pratique est recommandé à ceux qui ne peuvent plus tirer le maximum de bénéfices du yoga traditionnel mais qui recherchent quelque chose de plus.

Le yoga de la rage devient très populaire, notamment aux États-Unis, et les adeptes de cette pratique insolite se réunissent dans les pubs depuis 2016. Et en effet, c’est précisément l’endroit le plus approprié pour ce genre d’emportement, qui ne se prête sans doute pas bien à être pratiqué dans un centre holistique.

Qu’en pensez-vous ? Une telle proposition peut-elle vraiment être considérée comme du yoga ?

Article précédentArthrite : les 4 fruits les plus riches en potassium que vous devriez manger plus souvent pour protéger vos articulations
Article suivantVoici le meilleur aliment à manger chaque jour pour vivre jusqu’à 100 ans, selon la science
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !