Accueil Sport Renata Voracova est emmenée dans le même hôtel d’immigration que Novak Djokovic

Renata Voracova est emmenée dans le même hôtel d’immigration que Novak Djokovic

24
0

Le visa de la joueuse de tennis tchèque Renata Voracova a été annulé et elle a été emmenée dans le même hôtel d’immigration que le numéro 1 mondial, Novak Djokovic, a rapporté ABC. Voracova a disputé un match en Australie cette semaine, lorsqu’elle a perdu un match en double au Melbourne Summer Set 2.

« Nous pouvons confirmer que la joueuse de tennis tchèque Renata Voracova se trouve, avec plusieurs autres joueurs, dans le même lieu de détention que Djokovic », a fait savoir le ministère tchèque des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Nous avons déposé une note de protestation par l’intermédiaire de notre ambassade à Canberra et nous demandons des explications sur la situation. Cependant, Renata Voracová a décidé d’interrompre le tournoi en raison de possibilités d’entraînement limitées et de quitter l’Australie ».

Lire aussi :  Johanna Konta se marie quelques jours seulement après avoir pris sa retraite du tennis

Voracova et Djokovic ont vu leur visa annulé

Djokovic a été retenu à l’aéroport de Melbourne pendant neuf heures avant d’être informé que son visa avait été annulé. « Le visa de Djokovic a été annulé. Les règles sont les règles, surtout quand il s’agit de nos frontières.

Personne n’est au-dessus de ces règles. Notre politique frontalière forte a été essentielle pour que l’Australie ait l’un des taux de mortalité par COVID les plus bas du monde », a tweeté le Premier ministre australien Scott Morrison.

Le père de Djokovic, Srdjan, a attaqué les autorités australiennes en mentionnant explicitement Morrison. « Le chef de ce pays lointain, Scott Morrison … A osé attaquer Novak et l’expulser avant qu’il n’atteigne leur pays.

Lire aussi :  Retour sur le 5e jour de l'Open d'Australie : où est la Naomi Osaka que nous connaissons ?

Ils voulaient le mettre à genoux et pas seulement lui, mais notre belle Serbie », a déclaré Srdjan. « C’est une décision honteuse. L’expulsion. Nous devons tous sortir et l’accueillir [wenn er zurückkommt].

Je ne peux pas parler à mon fils ; ils le présentent comme un criminel. Je n’ai pas de mots pour tout ce qu’ils lui ont fait subir ». Djokovic a fait appel de la décision et restera à Melbourne jusqu’à ce que le tribunal rende sa décision dans cette affaire.

Article précédentUn régime de type soviétique : Mukhtar Ablyazov se proclame chef de l’opposition.
Article suivantTragédie dans le monde de l’art : le fils de 17 ans de Sinead O`Connor meurt
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^