Accueil Sport Rick Macci : Andy Roddick a toujours agacé tout le monde, mais...

Rick Macci : Andy Roddick a toujours agacé tout le monde, mais dans le bon sens du terme

32
0

Le célèbre entraîneur de tennis Rick Macci s’est souvenu d’avoir entraîné Andy Roddick lorsqu’il a déclaré que Roddick avait « toujours embêté tout le monde, mais d’une bonne manière » Macci a entraîné certains des plus grands joueurs de l’histoire du tennis, puisque son CV d’entraîneur comprend également le coaching de Serena Williams, Venus Williams et Maria Sharapova.

Roddick a remporté un Grand Chelem et est également devenu le numéro 1 mondial. « J’ai vu ce petit moustique (en lui) – c’est comme ça que je l’ai appelé », a récemment déclaré Macci dans une interview avec Eric Han, comme révélé sur Sportskeeda.

« Comme un moustique, il a simplement toujours harcelé tout le monde, mais d’une bonne manière. Il était simplement toujours là, guindé, plein de tempérament ».

Macci dit que le coup droit de Roddick était « nucléaire »

« Quand je travaillais avec Andy (Roddick), il avait ce coup droit où il menait avec le coude vers l’arrière.

Lire aussi :  Vaccins et Open d'Australie 2022 : le point sur la situation

Il avait en quelque sorte le coup droit ATP. En fait, il m’a un peu appris ! Je pense que ça a l’air très différent, mais ça a marché, donc je n’ai pas changé. Son coup droit était nucléaire ! » a ajouté Macci.

Macci a récemment admis que Serena ne devrait pas être prise pour acquise, même si elle a 40 ans et qu’elle est sortie depuis Wimbledon. « Le facteur peur des autres joueuses ne sera pas là et peut-être même la confiance en soi de Serena, je la qualifie de douce, Ok [es] n’est peut-être pas ce qu’elle est, mais dès qu’elle commence à gagner quelques matches, je te dis juste de ne jamais prendre le cœur d’une championne pour acquis », a raconté Macci à Essentially Sports.

Lire aussi :  Thanasi Kokkinakis débute la saison à Adélaïde après avoir reçu une wild card

« C’est une dame très spéciale, tu sais, et je ne parierais contre rien, mais je pense que c’est tout simplement qu’elle joue plus et qu’elle prend un peu plus confiance en elle et qu’elle est visiblement super en forme, parce qu’avec ce service, tant qu’elle va dans le coin et que cette confiance est là, elle va le prendre plus tôt, elle va prendre plus de risques, elle va être à l’intérieur de la ligne de fond.

« Parce qu’elle peut simplement jouer à travers toi, mais pour cela il faut que beaucoup de choses soient réunies, mais je ne parierai jamais, jamais contre Serena à cause de [von] cet ADN de championne, quand elle se met à rouler, à part elle-même, personne n’aimerait la voir faire plus souvent que moi ».

Article précédentMilos Zeman a conclu un accord avec le Parti pirate et nommera un nouveau gouvernement en République tchèque vendredi.
Article suivantAndy Murray parle de l’importance de trouver un bon entraîneur
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^