Accueil Cryptomonnaies Salvador : le président Bukele prédit une hausse à 100 000 dollars...

Salvador : le président Bukele prédit une hausse à 100 000 dollars pour le bitcoin

37
0

Le 2 janvier, le président salvadorien Nayib Bukele a partagé cinq prédictions haussières sur les performances de la Bitcoin pour l’année 2022.

L’année dernière, le Salvador est devenu le premier pays au monde à adopter le bitcoin comme monnaie, sous la direction du Président Bukele, comme contre-mesure à l’inflation alarmante qui s’était installée dans le pays. Depuis la légalisation, le président a acheté 1 370 pièces de BTC pour le trésor public et a investi les bénéfices non réalisés dans des projets d’infrastructure, dont les suivants hôpitaux et écoles.

Le président Bukele a prédit que deux autres pays rejoindront le Salvador en 2022 en adoptant le bitcoin comme monnaie. La même année, il s’attend Marché haussier pour faire grimper le prix de l’actif numérique à 100 000 $.

M. Bukele prévoit une explosion de la demande pour les initiatives du Salvador, à savoir Bitcoin City et liens volcaniques. Comme nous l’avons rapporté dans le passé, le président veut une ville avec des zones résidentielles, des centres commerciaux, des restaurants, des ports, tous construits autour de Bitcoin..

Lire aussi :  NFT : Vodafone met aux enchères le premier "Joyeux Noël" envoyé par SMS.

Selon Bukele, Bitcoin City va commercialiser le bâtiment cette année, faisant référence au développement du plan d’infrastructure pour le milliard de dollars d’obligations qu’elle veut lever. Parallèlement à ce plan de développement, le président prévoit également une demande massive pour les services suivants liens volcaniques.

M. Bukele prédit également que le bitcoin deviendra un sujet majeur lors des élections en Europe. États-Unisqui ont lieu cette année, et a dit à ses followers sur Twitter d’être à l’affût de une grande surprise qui apparaîtra à la conférence Bitcoin en 2022.

Article précédentDécision controversée à Bruxelles : la Commission européenne veut classer le gaz et l’énergie nucléaire comme « verts ».
Article suivantLe robot qui dit la charrue. Des étudiants roumains l’ont programmé pour qu’il chante et danse | VIDEO