Accueil Alimentation Si vous souffrez d’une carence en fer, vous devez éviter ces 2...

Si vous souffrez d’une carence en fer, vous devez éviter ces 2 boissons chaudes qui réduisent l’absorption du fer jusqu’à 64%.

88
0

Certains aliments et boissons peuvent affecter la quantité de fer absorbée par notre organisme. Parmi eux, des boissons telles que le café et le thé peuvent entraver l’absorption du fer jusqu’à 64 %. Une étude le confirme.

Le fer est un minéral essentiel pour la santé de notre corps, car il est un composant essentiel de l’hémoglobine et de la myoglobine, cette dernière étant chargée de transporter l’oxygène vers les muscles. En outre, l’apport en fer est également essentiel pour renforcer notre système immunitaire et lutter contre la fatigue.

Cependant, la plupart d’entre nous n’en consomment pas assez, ce qui explique que la carence en fer soit l’une des carences les plus courantes dans le monde, entraînant un certain nombre de troubles, dont l’anémie.

Mais comment éviter une carence ? Si une alimentation riche en fer (viande, poisson, légumineuses, œufs et noix) est primordiale, certains aliments et boissons peuvent affecter la quantité de fer absorbée par notre organisme.

Lire aussi :  Fin de l'abus de l'allégation "Healthy" aux États-Unis !

Selon (Institut supérieur de la santé) tous les aliments qui contiennent de bonnes quantités de tanins, comme le café et le thé, lorsqu’ils sont consommés avec des aliments riches en fer non héminique, en réduisent l’absorption car ils forment avec lui des complexes insolubles qui inhibent l’assimilation du fer lui-même.

À cet égard, un étude publié dans le American Journal of Clinical Nutrition a exploré en détail le rôle du café et du thé dans l’absorption du fer. D’après leur analyse, les chercheurs ont observé qu’une tasse de café a a réduit l’absorption du fer d’un repas de hamburger de 39 %, contre 64 % avec le thé.

De plus, les chercheurs n’ont trouvé aucune preuve d’une diminution de l’absorption du fer lorsque le café était consommé une heure avant le repas, cependant, une inhibition a été observée lorsque le café était pris dans l’heure qui suit le repas et quelle que soit sa concentration.

Lire aussi :  Ces 5 fruits que vous ne soupçonnez pas contiennent plus de potassium qu'une banane

Les autres composants du thé et du café qui peuvent potentiellement interférer avec l’absorption du fer sont les polyphénols, qui consistent principalement en l’acide chlorogénique, un ingrédient actif clé du café, du cacao et de certaines herbes.

Ces composants peuvent se fixer au fer s’ils sont consommés en même temps que des aliments riches en fer non héminique que l’on trouve principalement dans les céréales, les haricots, le chocolat noir, les lentilles, les épinards, les pommes de terre avec la peau, les noix et les graines.

Article précédentObésité : les enfants ont plus de risques d’être en surpoids si les mères mangent souvent de la malbouffe au cours des premières années de leur vie.
Article suivantOméga 3 : pourquoi, si vous avez plus de 40 ans, vous devriez manger des aliments riches en acides gras au moins une fois par semaine
J'ai un diplôme en langues et cultures étrangères. J'ai toujours été consciente des problèmes environnementaux et j'ai cherché à adopter un mode de vie éco-responsable. À ma façon, j'essaie de minimiser mon empreinte écologique en faisant des choix responsables qui respectent la nature qui m'entoure.