Accueil Voyage Un autre budget honteux pour l’éducation

Un autre budget honteux pour l’éducation

47
0

De leur côté, l’opposition, le PNL et le PSD ont été accusés de sous-financer l’éducation, maintenant ils se sont unis pour enterrer l’éducation.

La loi 1/2011 sur l’éducation nationale exige l’affectation d’un minimum de 6 % du PIB à l’éducation.

Le gouvernement le plus puissant PNL – PSD – UDMR ne veut même pas allouer la moitié de ce pourcentage, préparant, selon le projet de budget, seulement 2,28%.

Ceci, à un moment où, comme l’a admis le ministre Sorin Cîmpeanu lui-même, des mesures doivent être prises pour récupérer le plus rapidement possible les pertes accumulées dans la formation des étudiants au cours des deux dernières années de la pandémie.

Lire aussi :  CFR Cluj bat FC Argeș

Si, en ce moment, l’école roumaine est en USIN, en continuant à sous-financer le système éducatif en 2022, le gouvernement ne fait que le désolidariser des machines.

Il est certain que la faute sera encore rejetée sur les enseignants, qui ont également le « culot » de réclamer leurs droits salariaux impayés depuis deux ans.

Le budget 2022 est une preuve supplémentaire de l’hypocrisie des politiciens.

Lisez Patrouilleurs des médias sur Google News !

Article précédentViktor Orban porte un coup à la Cour européenne de justice. Les déclarations du PM hongrois sont sans équivoque
Article suivantLes États-Unis envoient de l’aide humanitaire en Afghanistan
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^