Accueil Internationales Un bateau battu rempli de réfugiés a accosté en Indonésie.

Un bateau battu rempli de réfugiés a accosté en Indonésie.

59
0

Plus de 100 réfugiés rohingyas dans une embarcation accidentée ont pu accoster dans un port d’Indonésie vendredi matin.

Les réfugiés, parmi lesquels se trouvent des femmes enceintes et des enfants, étaient à la dérive au large de la côte ouest du pays, à bord d’un navire qui, selon de nombreuses personnes, risquait de couler. Ce n’est qu’après une pression internationale que les autorités indonésiennes ont cédé et ont autorisé l’amarrage. Les réfugiés ont été aspergés de désinfectant lorsqu’ils ont quitté le bateau et sont montés dans un bus sous une pluie battante.

Le bateau transportant des réfugiés a été accueilli dans un port d’Indonésie.

Oktina Hafanti, un fonctionnaire du HCR, a déclaré qu’ils seraient désormais placés en quarantaine pour une durée maximale de 14 jours et qu’ils subiraient des contrôles sanitaires. Des pêcheurs locaux ont aperçu le bateau au large de la province d’Aceh dimanche. Ils ont livré de la nourriture et de l’eau à ceux qui s’entassaient à bord de l’esquif en bois. Les autorités indonésiennes avaient initialement prévu de les faire sortir, mais elles ont changé d’avis après avoir été averties de l’état de l’embarcation et après que des groupes internationaux de défense des droits aient demandé que le bateau soit laissé à quai.

Lire aussi :  Des roches d'une autre planète pourraient se trouver près du noyau de la Terre. L'ancienne collision qui a changé le cours de l'histoire

Depuis des années, les Rohingyas fuient les persécutions dont ils sont victimes au Myanmar en prenant la mer vers des pays comme l’Indonésie, la Thaïlande et la Malaisie. Beaucoup ont été refoulés, parfois après avoir passé des mois en mer. L’Indonésie n’est pas signataire de la convention des Nations unies sur les réfugiés et est surtout considérée comme un pays de transit pour les demandeurs d’asile.

Lisez Patrouilleurs des médias sur Google News !

Article précédentLe robot qui dit la charrue. Des étudiants roumains l’ont programmé pour qu’il chante et danse | VIDEO
Article suivantQu’apportera l’année 2022 ? Ces grands risques qu’il ne faut pas ignorer : famine, gouvernements défaillants, prix élevés…