Accueil Internationales Un homme est un captif légal dans le pays où il a...

Un homme est un captif légal dans le pays où il a été marié. Il ne peut pas partir d’ici avant 8000 ans.

66
0

Un homme originaire d’Australie a été empêché de quitter Israël par une loi qui lui interdit de quitter la « Terre sainte » jusqu’au 31 décembre de l’année 9999. Plus précisément, pour les 8000 prochaines années.

Un citoyen australien de 44 ans doit 3 millions de dollars de pension alimentaire pour ses enfants. Sa femme a demandé le divorce

Noam Huppert, âgé de 44 ans, doit verser une pension alimentaire de plus de 3 millions de dollars. Huppert avait déménagé en Israël en 2012 pour être auprès de ses deux enfants, qui avaient à l’époque respectivement trois mois et cinq ans. L’ex-femme de Huppert est allée au tribunal pour demander le divorce.

Lire aussi :  Incendie au Japon. 27 personnes ont perdu la vie dans le brasier.

En 2013, un tribunal israélien a émis une ordonnance de « sursis » à l’encontre de l’Australien, lui interdisant de quitter le pays jusqu’au 31 décembre 9999, jusqu’à ce qu’il paie 3 millions de dollars de pension alimentaire future.

Il souhaite quitter Israël depuis 2013, mais ne peut pas. Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme ont fait campagne contre cette loi.

Huppert était chimiste analytique pour une entreprise pharmaceutique. Le citoyen australien affirme aujourd’hui être emprisonné à l’intérieur des frontières d’Israël depuis 2013, même si certains journalistes ont tenté de sensibiliser l’opinion publique contre cette loi sévère. Des groupes de défense des droits de l’homme ont également fait campagne contre cette loi.

Lire aussi :  De bonnes nouvelles dans tout ce chaos ! Ce qui a été découvert sur la variante Omicron.

Personne ne sait exactement combien de personnes ont souffert à cause de cette mesure.

Des centaines d’Australiens auraient été victimes de cette loi. Et ce, même si l’on sait très peu de choses à son sujet dans le monde. La loi est presque inconnue en Occident et attire très peu l’attention sur elle.

Toutefois, on ne sait pas combien de personnes ont souffert de cette loi, qui impose apparemment une interdiction virtuelle de voyager aux conjoints.

Article précédentSchwartzman : Rafael Nadal joue chaque point comme s’il s’agissait du dernier de sa carrière
Article suivantQuand Mike Tyson a appris la boxe à Serena Williams !
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !