Accueil Internationales Une attaque armée sanglante sur un bus scolaire ! Deux enfants sont...

Une attaque armée sanglante sur un bus scolaire ! Deux enfants sont morts sur place

81
0

La police locale du Kosovo a signalé un incident qui a entraîné la mort de trois personnes. Vendredi soir, un homme a ouvert le feu sur un bus rempli d’écoliers. Deux d’entre eux, un garçon et une fille, sont morts. Le chauffeur figure parmi les morts, rapporte l’AFP.

Un autre élève de 14 ans a été blessé dans la fusillade. Selon les informations de Skender Dreshaj, le directeur d’un hôpital proche du lieu de l’attaque, l’état de l’étudiant est stable.

L’agresseur a ouvert le feu sur les étudiants avec une mitrailleuse AK47. Selon les médias locaux, l’homme qui a attaqué le bus portait un masque. Les motifs de cet acte et du meurtre de trois personnes restent inexpliqués.

Lire aussi :  Joe Biden va briguer un second mandat de président des États-Unis

Le bus était rempli d’élèves rentrant de l’école, a déclaré à RTK le maire du village de Gllogjan (au centre), Mustafa Selmani.

L’agresseur s’est enfui et le président du Kosovo, Vjosa Osmani, exhorte la police à retrouver l’homme au plus vite et à le traduire en justice pour qu’il paie ses actes. « Attaquer un bus rempli d’étudiants est un coup porté à la sécurité et à l’ordre », tel est le message qu’elle a posté sur sa page Facebook.

Attaque armée dans le centre de Jérusalem ! L’attaquant a été tué

Le week-end dernier, dimanche, une autre attaque armée a eu lieu dans le centre de la vieille ville de Jérusalem. En conséquence, une personne a perdu la vie et trois autres ont été blessées. L’incident a eu lieu près du Mont du Temple, appelé le Noble Sanctuaire par les musulmans. L’une des victimes, âgée d’une trentaine d’années, est décédée à l’hôpital Hadassah de Jérusalem, a-t-elle déclaré à France Presse.

Lire aussi :  La bombe Serii ! Les États-Unis prennent le plus gros coup jusqu'à présent. Il a été détrôné. Qui est devenu le pays le plus riche du monde

L’agresseur a été abattu par les forces de sécurité. On pense qu’il est palestinien. La police a également trouvé un couteau sur lui.

Un porte-parole de la police cité par Reuters a déclaré que deux des blessés, dont celui qui est décédé plus tard, étaient des civils et les deux autres des policiers, selon la source.

Article précédentLe tourisme en pandémie. Les agences européennes demandent la levée des restrictions sur les personnes vaccinées
Article suivantL’UE demande à la Chine de libérer le journaliste qui a filmé la quarantaine de Wuhan
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !