Accueil Internationales Une invasion de l’Iran serait bien trop dangereuse. Quels outils les États-Unis...

Une invasion de l’Iran serait bien trop dangereuse. Quels outils les États-Unis utiliseraient-ils

68
0

Plan américain

Une action militaire contre la République islamique n’est pas exactement à l’horizon, mais il est important que le public comprenne les outils que le Pentagone et la Maison Blanche pensent avoir mis en place pour une éventuelle attaque.

La Marine s’entraîne à un large éventail d’opérations, allant de la récupération de pilotes et d’aéronefs à des assauts amphibies et aériens de grande envergure. L’un des types d’opérations dans lequel le service est spécialisé est le raid amphibie : il s’agit d’utiliser une petite force de débarquement pour capturer une cible, l’occuper pendant une courte période, puis l’évacuer vers la mer.

Si les tensions avec l’Iran continuent de s’intensifier, une option serait d’organiser un raid amphibie contre une installation militaire iranienne sur terre ou en mer. L’Iran possède un grand nombre d’installations militaires le long de sa côte, appartenant à la fois à la marine iranienne et à la branche navale des Gardiens de la révolution. La marine opère à l’est du détroit d’Ormuz, tandis que les gardiens de la révolution opèrent à l’ouest du détroit et généralement dans le golfe Persique. La marine iranienne exploite des navires plus grands et plus performants, tandis que les forces navales des gardiens de la révolution ont tendance à utiliser des embarcations plus petites, semblables à des embarcations civiles armées d’armes d’infanterie lourdes, selon le rapport de la Commission européenne. L’intérêt national.

Lire aussi :  Miracle sur les marches d'une église de Philadelphie. Tous les passagers d'un hélicoptère qui s'est écrasé ont survécu.

Un raid impliquerait le déploiement d’un groupe de navires d’assaut amphibies et de leurs escortes de destroyers, soutenus par au moins un groupe d’attaque de porte-avions. Chacun d’entre eux voyage avec un bataillon d’infanterie de la Marine et les moyens aériens et amphibies pour les amener à terre, ainsi que des systèmes de blindage, d’artillerie, de communications, de soins médicaux et d’approvisionnement. Au total, la force de raid pourrait être composée de plus de 16 000 Marines américains.

Une action trop coûteuse

L’opération commence par la neutralisation des défenses aériennes locales de l’ennemi. Les missiles de croisière Tomahawk détruiraient les défenses aériennes fixes et les centres de commandement et de contrôle qui pourraient organiser une contre-attaque, tandis que les canons des destroyers à voiles pourraient atteindre la cible elle-même.

Une fois l’objectif atténué par les missiles, l’artillerie et les frappes aériennes, il est temps de lancer le raid. Une unité expéditionnaire de marine peut attaquer une cible par voie aérienne avec des hélicoptères d’attaque. En mer, les Marines débarqueraient avec des véhicules d’assaut amphibies et des péniches de débarquement, apportant de l’artillerie, des véhicules blindés et, dans certains cas, un petit nombre de chars Abrams.

Lire aussi :  Une femme roumaine enceinte a fait peur à l'Irlande. La femme doit répondre de plusieurs chefs d'accusation et s'est vu refuser la liberté conditionnelle.

Un raid amphibie serait une opération très dangereuse, les Marines étant exposés aux armes de défense aérienne, aux armes anti-navires, à l’artillerie et à l’infanterie. Atterrir sur le territoire iranien et le capturer, même si ce n’est que temporairement, serait une escalade extrême par nature. L’Iran n’a rien fait à l’heure actuelle ni au cours des trente dernières années pour justifier une telle opération.

Même la menace d’un raid amphibie pourrait obliger les Iraniens à se précipiter pour défendre leurs côtes, une situation qui empêcherait l’Iran de nuire ailleurs. Enfin, la simple menace d’un raid amphibie peut faire plus de bien aux États-Unis en dissuadant l’Iran d’une action qui justifierait une opération aussi complexe que le raid lui-même.

Article précédentL’Europe et la Corée vont coopérer contre le crime organisé et le terrorisme
Article suivantRapping récompense 100 dollars à New York
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !