Accueil Internationales Une nouvelle épidémie balaie l’Europe : la Roumanie a pris des mesures...

Une nouvelle épidémie balaie l’Europe : la Roumanie a pris des mesures d’urgence. « C’est le plus violent jamais vu »

101
0

« Nous sommes actuellement confrontés à la plus violente épidémie aviaire de tous les temps en Allemagne et Europe« , a indiqué l’Institut de recherche gouvernemental Friedrich Loeffler (Fli), qui travaille dans le domaine de la santé animale. De nouveaux cas de maladie ont été signalés chaque jour et les oiseaux ne sont pas les seuls à être touchés, selon l’organisme gouvernemental.

L’épidémie frappe l’Europe

« Les pays touchés vont de la Finlande aux îles Féroé et à l’Irlande, de la Russie au Portugal », soulignent les chercheurs.

Des cas de grippe aviaire ont également été signalés au Canada, en Inde et en Asie de l’Est. Rien qu’en Allemagne, 394 infections ont été détectées chez des oiseaux sauvages, notamment des canards, des oies, des cygnes et des goélands, entre début octobre et le 29 décembre.

D’autres cas de ce type ont été signalés principalement le long des côtes.

L’infection se propage également aux mammifères

Le FLI a également enregistré 46 infections dans des élevages de volailles en Allemagne. Au cours de la même période en Europe, les données du FLI montrent 675 infections chez les oiseaux sauvages et 534 chez les animaux d’élevage.

Il y a également eu des « sauts de classe » dans la grippe aviaire. Des infections ont également été constatées chez des mammifères, par exemple chez des renards communs aux Pays-Bas et en Finlande, des phoques gris en Suède, des phoques communs en Allemagne et des loutres en Finlande, selon Der Spiegel.

Lire aussi :  Le ministre allemand de la Défense inspecte les troupes en Lituanie

Par ailleurs, début décembre, les autorités ont pris des mesures pour empêcher l’introduction de la grippe aviaire hautement pathogène en Roumanie. Ainsi, toute importation sur le territoire national de lots d’oiseaux de boucherie ou de viande de volaille en provenance de l’Union européenne a été interdite.

Interdiction d’importer de la viande de volaille

« Afin de prévenir l’introduction de l’influenza aviaire hautement pathogène en Roumanie, toute entrée sur le territoire national de lots de volailles d’abattage ou de viande de volaille en provenance de l’Union européenne et provenant de zones de protection ou de surveillance où des foyers d’influenza aviaire sont apparus est interdite !

Lors d’une vidéoconférence organisée aujourd’hui, 7 décembre, avec les structures territoriales (DSVSA de comté), nous avons analysé les nouvelles informations sur l’évolution des foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) au niveau européen :

– Les foyers d’IAHP en Italie (128 foyers), en Pologne (33 foyers) et en Hongrie (28 foyers) ont augmenté de façon spectaculaire en novembre et décembre. Les autres États membres qui ont signalé de nouveaux foyers confirmés d’influenza aviaire hautement pathogène sont la Bulgarie (4 foyers), la République tchèque (10 foyers), la Croatie (2 foyers), l’Allemagne (23 foyers), le Danemark (1 foyer), l’Estonie (1 foyer), la France (1 foyer), l’Irlande (3 foyers), les Pays-Bas (6 foyers), la Norvège (2 foyers) et la Slovaquie (2 foyers).

La Roumanie a pris des mesures d’urgence

Nous avons décidé d’appliquer d’urgence les mesures suivantes :

Lire aussi :  Le pape François en visite en Grèce

– la surveillance continue de l’état sanitaire des oiseaux domestiques et sauvages dans toute la Roumanie. À cette fin, tout soupçon sera notifié d’urgence aux DSVSA de comté et à l’ANSVSA ;
– des protocoles de collaboration ont été demandés avec un certain nombre d’institutions impliquées dans l’observation, la surveillance et le suivi des oiseaux sauvages, à savoir les sociétés ornithologiques, l’Association de la biosphère du delta du Danube, les associations de chasseurs, etc ;
– une attention particulière et des contrôles plus stricts sur les expéditions intracommunautaires d’oiseaux vivants et d’œufs à couver en provenance de pays où des épidémies de grippe aviaire se sont récemment déclarées ;
– nous avons ordonné dans toute la Roumanie que, dans le cas des exploitations commerciales de volailles autorisées/enregistrées à des fins vétérinaires avec des systèmes d’élevage et d’exploitation de volailles en libre parcours et biologiques, tous les oiseaux doivent être détenus dans des abris fermés sans accès à des sources d’eau ou à d’autres installations d’abreuvement et sans contact avec des oiseaux sauvages ;
– toutes les mesures de biosécurité dans les exploitations commerciales de volailles en Roumanie devaient être renforcées.
L’abattoir doit disposer d’installations adéquates pour laver et désinfecter les véhicules transportant les oiseaux, ainsi que les cages dans lesquelles ils sont transportés, de sorte qu’après le déchargement, ils ne quittent les locaux de l’abattoir qu’après avoir été désinfectés », a annoncé début décembre Mihai Ponea, vice-président de l’ANSVSA.

Article précédentLa police de Hong Kong fait une descente dans la publication pro-démocratique Stand News
Article suivantLe bureau du procureur de la République de Moldavie enquête sur Igor Dodon. Les faits remonteraient à 13 ans
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !