Accueil Internationales Valérie Pecresse pourrait battre Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle...

Valérie Pecresse pourrait battre Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle de 2022.

89
0

Selon un nouveau sondage, la conservatrice française Valérie Pecresse est la principale adversaire du président Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle d’avril 2022.

L’homme politique d’extrême droite Eric Zemmour, qui est arrivé en deuxième position derrière Macron dans plusieurs sondages, a vu sa part de popularité chuter de 16% en octobre à 14,5%. Le leader du Parti vert Yannick Jadot et l’extrême gauche Jean-Luc Mélenchon ont chacun 8,5% des voix.

Valerie Pecresse et Emmanuel Macron auraient un duel intéressant au second tour de l’élection présidentielle française

Selon Reuters, un nouveau sondage fait de la conservatrice française Valérie Pecresse la principale adversaire du président Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle d’avril 2022.

Lire aussi :  Scandale à Paris : le garde du corps de Macron lié à un oligarque russe

Le sondage Ipsos/Sopra Steria montre que Mme Pecresse, qui a remporté au début du mois la primaire de son parti Les Républicains pour se présenter à l’élection présidentielle, a obtenu 17 % des voix au premier tour, derrière les 25,5 % de M. Macron, mais en hausse de 10 points par rapport à un précédent sondage en octobre, selon antena3.ro.

Valérie Pécresse, candidate de choix de la droite française à l’élection présidentielle de 2020, devra prendre les voix de Macron ainsi que de l’extrême droite…

Valérie Pécresse, qui se présente également comme une sociale-libérale, pourrait tenter de s’appuyer sur les électeurs de l’actuel président libéral Emmanuel Macron, mais elle aura également besoin des voix de l’électorat conservateur recherché par l’extrême droite. Elle a déjà commencé à courtiser ces derniers, promettant de réduire de moitié le nombre de permis de séjour accordés aux migrants non européens, de sévir contre la criminalité et d’interdire le port du foulard islamique aux femmes accompagnant leurs enfants lors de sorties scolaires.

Lire aussi :  Coup d'État prévu la semaine prochaine en Ukraine

Lisez Patrouilleurs des médias sur Google News !

Article précédentAndy Murray à propos de la nomination de Mauresmo comme directrice du tournoi de Roland-Garros
Article suivantLucas Pouille : « Nous vivons des moments de doute