Accueil Internationales Violente manifestation en Bulgarie à propos des restrictions en cas de pandémie...

Violente manifestation en Bulgarie à propos des restrictions en cas de pandémie et des certificats COVID-19

83
0

Des milliers de manifestants ont protesté mercredi devant le parlement bulgare contre les restrictions liées à la pandémie et l’utilisation des certificats COVID-19, et ont affronté la police.

Près de 10 000 personnes ont participé à la manifestation organisée dans le centre de Sofia par le parti d’extrême droite Vazrajdane (renaissance), rapporte Novinite.com.

Les manifestants s’opposent à l’utilisation des certificats Covid-19 pour l’accès aux institutions. Des groupes de manifestants ont tenté de pénétrer dans le bâtiment du parlement bulgare, se heurtant aux forces de l’ordre. De nombreuses personnes ont été blessées, rapporte observatornews.ro.

Lors de cette manifestation en Bulgarie visant les restrictions en cas de pandémie et l’utilisation des certificats COVID-19, des policiers ont été blessés.

Un manifestant portant un pistolet à air comprimé a été arrêté.

Lire aussi :  Attaque armée dans la rue ! Un policier d'origine roumaine lutte entre la vie et la mort. Il n'a que 22 ans.

Le ministère de l’Intérieur bulgare a annoncé que quatre agents des forces de l’ordre avaient été blessés lors de l’opération de dispersion des manifestants.

Selon le site 24Chasa.bg, au cours des violences, certains manifestants ont franchi le cordon de police et atteint l’entrée principale du Parlement, mais n’ont pas réussi à pénétrer dans l’institution.

Plusieurs Perses ont été arrêtés. Après avoir protesté devant le Parlement, les manifestants se sont rendus au ministère de la Santé, situé à proximité.

Pendant ce temps, des manifestants anti-vaccins se sont rassemblés dans plusieurs villes françaises samedi, dénonçant l’intention du président Emmanuel Macron de « mettre en colère » les personnes qui refusent les vaccins COVID-19 en renforçant les restrictions sur leurs libertés civiles, rapporte Reuters.

Lire aussi :  Statistique stupéfiante enregistrée dans un pays européen. Plus de décès par suicide que par coronavirus

Macron a déclaré cette semaine qu’il voulait embêter les personnes non vaccinées en leur compliquant tellement la vie qu’elles finissent par se faire injecter. Les personnes non vaccinées sont irresponsables et indignes d’être considérées comme des citoyens, a-t-il ajouté.

À Paris, les manifestants ont riposté en adoptant sa formulation, scandant « On va vous faire chier ».

Article précédentÉtude – La réduction de la consommation de viande réduit les émissions de gaz
Article suivantUn fournisseur d’énergie britannique conseille à ses clients de câliner leurs animaux de compagnie pour se réchauffer.