Accueil Vie Pratique Voici la liste des glaciers du patrimoine mondial qui disparaîtront d’ici 2050.

Voici la liste des glaciers du patrimoine mondial qui disparaîtront d’ici 2050.

129
0

La moitié des glaciers inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO vont disparaître d’ici la fin du siècle : nous devons agir maintenant pour éviter cette catastrophe.

Certains des glaciers les plus célèbres et les plus impressionnants du monde, comme ceux que l’on trouve dans les parcs américains de Yosemite et Yellowstone, le mont Kilimandjaro (Tanzanie) ou ceux de nos Dolomites, sont condamnés à disparaître d’ici 2050 en raison de la crise climatique – quelle que soit l’ampleur de l’augmentation de la température mondiale.

C’est ce que dénonce l’agence culturelle de l’ONU, l’UNESCO, dans un rapport qui vient d’être publié. Mais ce n’est pas tout : l’agence a estimé que les glaciers disparaîtront dans un tiers des sites classés comme Sites du patrimoine mondial.

Dans un scénario d’émissions normales, environ 50 % des glaciers du patrimoine mondial pourraient presque disparaître d’ici 2100. En revanche, les glaciers restants dans les sites de l’UNESCO peuvent être sauvés si l’augmentation des températures mondiales est contenue dans une fourchette de +1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels, comme le prévoit l’étude de l Accords sur le climat signé à Paris en 2015.

Les glaciers présents sur les 50 sites du patrimoine mondial, qui représentent environ 10 % des zones glaciaires du monde, couvrent une superficie d’environ 66 000 kilomètres carrés : outre ceux déjà mentionnés, ils comprennent le plus haut glacier du monde (sur le mont Everest), le plus grand glacier (en Alaska) et les derniers glaciers du continent africain.

On estime que ces glaciers perdent en moyenne environ 58 milliards de tonnes de glace chaque année (pratiquement le volume annuel total d’eau utilisé en France et en Espagne réunies) et contribuer à une élévation du niveau des mers de près de 5 %.

Lire aussi :  La mer Méditerranée a la fièvre : des eaux jamais aussi chaudes en plein automne, les images satellites sont effrayantes

(Patrouilleursmedias) : Ce que le sable du Sahara a à voir avec la fonte accélérée des glaciers alpins

Inutile de dire qu’il faut agir, et vite : seule une réduction rapide des niveaux d’émission de polluants peut sauver les glaciers, qui, en plus d’être un patrimoine d’une beauté inestimable, sont aussi l’habitat idéal pour des milliers d’animaux dont la survie dépend de l’existence même des glaciers.

Outre la réduction drastique des émissions de polluants atmosphériques, l’UNESCO soutient la création d’un fonds international de surveillance et de conservation des glaciers afin de contribuer à la recherche mondiale, de promouvoir les réseaux d’échange entre toutes les parties prenantes et de mettre en œuvre des mesures d’alerte précoce pour la réduction des risques de catastrophe.

Lorsque les glaciers fondent rapidement, des millions de personnes sont confrontées à des pénuries d’eau et à un risque accru de catastrophes naturelles telles que les inondations, et des millions d’autres peuvent être déplacées par l’élévation du niveau de la mer qui en résulte”, explique la commissaire européenne à l’environnement et au développement durable. Bruno OberleDirecteur général de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature).

Cette étude souligne l’urgence de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’investir dans des solutions fondées sur la nature qui peuvent contribuer à atténuer le changement climatique et permettre aux populations de mieux s’adapter à ses effets.

Ce rapport intervient juste à la veille du début de l’année 2009. COP27le Conférence des parties qui se tiendra à Sharm-el-Sheikh et qui jouera un rôle crucial dans la recherche de solutions au problème du réchauffement climatique.

Lire aussi :  Le produit de Lidl qui a pris les réseaux d'assaut !

Mais voici quelques-uns des glaciers en danger d’extinction selon l’UNESCO :

  • AFRIQUE – Selon les données recueillies, les glaciers de tous les sites africains inscrits au patrimoine mondial disparaîtront d’ici 2050, y compris le mont Kilimandjaro et le mont Kenya.
  • ASIA – Parmi les glaciers asiatiques qui n’existeront probablement plus en 2050 figurent ceux de trois rivières parallèles dans les zones protégées du Yunnan (Chine) et les glaciers du Tien-Shan occidental (Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan), qui ont déjà diminué de 27 % depuis 2000.
  • EUROPE – Parmi les glaciers européens menacés de disparition, citons celui du Mont Perdu, entre la France et l’Espagne, et ceux des Dolomites en Italie.
  • AMÉRIQUE LATINE – Dans cette région du monde, les glaciers du parc national Los Alerces (Argentine) et ceux du parc national Huascaran (Pérou) risquent de disparaître d’ici 2050 ; ces dernières ont diminué de 15 % depuis 2000.
  • AMÉRIQUE DU NORD – Les glaciers dans les parcs nationaux de Yellowstone (États-Unis) et de Yosemite (États-Unis), risquent de cesser d’exister dans trente ans, tandis que celles de la Parc international de la paix Waterton Glacier (Canada, USA) ont perdu 26,5% de leur volume en 20 ans.
  • OCEANIA – Les glaciers de Te Wahipounamu (Nouvelle-Zélande) ont perdu près de 20% de leur volume depuis 2000 et sont appelés à disparaître dans les prochaines années.

ICI vous pouvez lire le rapport complet de l’ONU.

Suivez-nous sur Télégramme | Instagram | Facebook | TikTok | Youtube

Sources : UNESCO / Reuters

Article précédentTomates confites, la recette originale étape par étape
Article suivantLa mer Méditerranée a la fièvre : des eaux jamais aussi chaudes en plein automne, les images satellites sont effrayantes
J'ai un diplôme en langues et cultures étrangères. J'ai toujours été consciente des problèmes environnementaux et j'ai cherché à adopter un mode de vie éco-responsable. À ma façon, j'essaie de minimiser mon empreinte écologique en faisant des choix responsables qui respectent la nature qui m'entoure.