Accueil Internationales Zelensky poursuivra la guerre avec la Russie afin qu’elle ne devienne pas...

Zelensky poursuivra la guerre avec la Russie afin qu’elle ne devienne pas “un conflit gelé”.

222
0

Le président Volodimir Zelenski a déclaré, mercredi 4 mai, qu’il s’oppose à ce que la guerre en devienne “un conflit gelé”.

M. Zelenski a déclaré qu’il désapprouvait “un conflit gelé” avec la lors d’un discours prononcé au sommet du Conseil des PDG du Wall Street Journal, rapporte la BBC.

Le dirigeant de Kiev affirme que les précédents accords avec la Russie visant à mettre fin au conflit dans la région ukrainienne de Donbas “ont été violés” par la Russie et “n’étaient pas sérieux”, selon le site newspapers.com.

“L’Ukraine ne s’engagera certainement pas à dans un tel bourbier diplomatique”, a déclaré M. Zelenski.

La Transnistrie, une région où le conflit est gelé, juste à côté de l’Ukraine.

Lire aussi :  Un important incendie s'est déclaré à Paris. Les rues ont été fermées, 100 pompiers ont été mobilisés. VIDÉO

Dans le contexte des dernières attaques contre la Transnistrie, un certain nombre de personnes proches du régime Zelenski ont affirmé que la République de Moldavie devait s’impliquer dans le conflit transnistrien, une guerre froide qui est gelée depuis des décennies. Le journal Jerusalem Post parle de l’arsenal du village de Cobasna, vestige de la Seconde Guerre mondiale.

Plusieurs experts affirment qu’à Cobasna, les Russes possèdent le plus grand dépôt de munitions d’Europe.

“La Russie utilise depuis des années la Transnistrie, la région séparatiste pro-russe de Moldavie, pour faire passer des munitions en contrebande, et cela pourrait avoir des implications pour l’invasion en cours de l’Ukraine par la Russie”, a affirmé vendredi la Direction des renseignements ukrainiens (GUR), selon Vadim Skibitski, un responsable du ministère de la Défense à Kiev.

Lire aussi :  Projet ALMA : les premiers pays allouent environ 270 millions d'euros

La Transnistrie, également connue sous le nom de République moldave de Transnistrie et située à la frontière avec l’Ukraine, est un État séparatiste de facto. Elle a été annexée à la Moldavie en 1990, initialement pour tenter de rester au sein de l’Union soviétique si le reste de la Moldavie accédait à l’indépendance, indique le journal. Les combats entre les Moldaves et les séparatistes ont suivi la dissolution de l’Union soviétique.

Suivez Patrouilleurs des médias sur Twitter, Facebook et Google News!

Article précédentYuga Labs rembourse les frais de gaz pour les transactions échouées pendant Otherdeed mint.
Article suivantLa Russie cesse le feu pendant trois jours dans la région d’Azovstal, laissant un couloir humanitaire pour l’évacuation des civils.