Accueil Bien-être Bienfaits de la masturbation pendant la grossesse : ce que vous devez...

Bienfaits de la masturbation pendant la grossesse : ce que vous devez savoir

55
0
Bienfaits de la masturbation pendant la grossesse : ce que vous devez savoir

La est une période de profonds changements physiques et émotionnels. La sexualité, bien évidemment, n'échappe pas à ces bouleversements. Parmi les pratiques suscitant des interrogations, on retrouve la masturbation. On démêle le vrai du faux dans cet article.

La masturbation et la grossesse : entre bienfaits et idées reçues

Masturbation pendant la grossesse : un sujet encore tabou

Malgré une évolution progressive des mentalités, la sexualité durant la grossesse reste un sujet délicat. Plus spécifiquement, la masturbation pendant la grossesse, activité sexuelle sans pénétration, suscite parfois des préoccupations chez les femmes enceintes.

Bienfaits de la masturbation lors de la gestation

Nul besoin de s'inquiéter : cette peut favoriser la dilatation du vagin et potentiellement faciliter l'accouchement. De plus, elle contribue au émotionnel et à une meilleure gestion du .

Démystifier les préjugés autour de la sexualité enceinte

Divers mythes entourent cette période comme celui voulant que les rapports sexuels puissent provoquer une fausse couche ou d'autres complications. Ces idées sont généralement infondées et basées sur des préjugés.

Après avoir fait le point sur les idées reçues, entrons maintenant dans le vif du sujet avec un décryptage trimestre par trimestre.

Décryptage : la masturbation au fil des trimestres

Le premier trimestre : une baisse de désir ?

Lors du premier trimestre, les bouleversements hormonaux peuvent entraîner des nausées et de la fatigue, souvent accompagnées d'une baisse temporaire du désir sexuel. Il est normal que la masturbation soit moins fréquente durant cette période.

Le deuxième trimestre : un regain d'énergie

Le second trimestre est souvent associé à un regain d'énergie et donc potentiellement à une augmentation du désir sexuel. La masturbation peut alors être une source de détente bienvenue.

Le troisième trimestre : l'approche de l'accouchement

Enfin, le troisième trimestre peut être marqué par des appréhensions liées à l'accouchement imminent. Les rapports sexuels et la masturbation peuvent alors jouer un rôle apaisant.

Si la masturbation ne pose généralement pas de problème pendant la grossesse, il existe toutefois des cas où elle doit être évitée.

Sécurité avant tout : quand éviter la masturbation enceinte ?

Les contre-indications médicales spécifiques

Certaines situations particulières nécessitent de faire preuve de prudence en matière de sexualité durant la grossesse. Si vous êtes concernée par une placenta praevia ou une menace d'accouchement prématuré, il est préférable d'éviter toute stimulation pouvant provoquer des contractions, y compris la masturbation.

Pour autant, il ne faut pas renoncer au plaisir. De nombreuses alternatives s'offrent à vous.

Guide pratique : s'autoriser le plaisir autrement pendant la grossesse

Stimulations et caresses : des alternatives à l'orgasme

Le toucher sensuel ou les caresses peuvent être d'excellentes alternatives à l'orgasme, en cas de contre-indications médicales. Les huiles de , par exemple, peuvent intensifier les sensations.

Parlons maintenant des sex-toys et de leur utilisation pendant la grossesse.

Sex-toys et grossesse : conseils d'utilisation sans risques

Sélectionner un sex-toy adapté à la grossesse

Certaines femmes enceintes trouvent que l'utilisation de sex-toys peut enrichir leur vie sexuelle. Toutefois, il est essentiel de choisir des jouets sexuels conçus pour la et le confort durant cette période particulière.

Néanmoins, ces variations du désir sexuel restent tout à fait normales et naturelles.

Les variations du désir sexuel chez la femme enceinte

L'influence des hormones sur le désir sexuel

Tout comme les changements physiques, les fluctuations hormonales durant la grossesse peuvent altérer le désir sexuel. Il convient donc de respecter son corps et ses envies.

Mais alors comment vivre une sexualité épanouie sans pénétration durant la gestation ?

Conseils pour une sexualité épanouie sans pénétration durant la gestation

La masturbation mutuelle : une pratique intime et sécurisée

La masturbation mutuelle peut jouer un rôle important dans le maintien d'une vie sexuelle active et épanouie pendant la grossesse.

Cependant, en cas de doutes ou d'inconforts, il est recommandé de consulter.

Quand consulter ? Identifier les signaux d'alerte et les contre-indications

Signaux à ne pas ignorer lors de la masturbation pendant la grossesse

Douleurs persistantes, saignements après la masturbation sont autant de signaux d'alarme à ne pas négliger. En cas de , il convient de contacter un professionnel de .

Pour terminer, faisons un petit récapitulatif des points clés abordés dans cet article.

Comme nous l'avons vu, il est tout à fait possible de vivre une sexualité épanouie, incluant la masturbation, pendant la grossesse. Chaque étant unique, elle doit pouvoir se sentir libre d'adapter ses pratiques selon son ressenti et son évolution . L'essentiel est avant tout de respecter son corps et ses envies. Il faut également rester attentive aux signaux que notre corps nous envoie et consulter si besoin. La grossesse n'est pas incompatible avec le plaisir sexuel. Au contraire !

4.2/5 - (4 votes)

En tant que jeune média indépendant, Patrouilleurs Médias Québec a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News