Accueil Bien-être Pourquoi les plantes des pieds deviennent dures et jaunes : explications et...

Pourquoi les plantes des pieds deviennent dures et jaunes : explications et soins

65
0
Pourquoi les plantes des pieds deviennent dures et jaunes : explications et soins

Les pieds, souvent négligés, sont pourtant des organes essentiels de notre corps qui méritent toute notre . En effet, il n'est pas rare de voir apparaître des durillons, callosités ou une coloration sur la de nos pieds. Cet article va vous aider à comprendre pourquoi ces problèmes surviennent et comment y remédier efficacement.

Comprendre les durillons et les callosités

Définition des durillons et callosités

Les durillons et les callosités représentent un épaississement de la peau du pied. Ils se forment généralement suite à des pressions et frottements répétitifs sur certaines zones précises du pied.

Symptômes associés aux durillons et callosités

Bien que non dangereux en soi, ces épaississements peuvent engendrer une douleur lorsqu'ils sont sollicités par la marche ou le port de chaussures inappropriées. Le syndrome du pied brûlant peut également être un signe d'une présence trop importante de durillons ou callosités.

Avant d'aborder le sujet des causes de ces problèmes podologiques, nous allons faire un point sur la coloration jaune que peuvent prendre nos pieds.

Les causes des pieds durs et jaunes

Eclaircissement sur la coloration jaune

L'utilisation excessive de vernis à ongles chimiques, le tabagisme ou encore les infections fongiques sont autant de causes pouvant expliquer la coloration jaune des ongles de pied.

Les facteurs favorisants l'apparition des durillons et callosités

De nombreux facteurs peuvent favoriser l'apparition de durillons et callosités. Notamment, le port de chaussures inadaptées, une sollicitation excessive du pied à d'une activité physique intense ou encore une défaillante peuvent en être la cause.

Maintenant que nous avons identifié les causes potentielles, nous suggérons de savoir quand consulter un professionnel.

Identification et diagnostics : quand consulter ?

Savoir identifier les signes d'alerte

Si vous ressentez une douleur persistante, que vous constatez un de sur vos pieds ou encore si vous avez essayé des traitements sans succès, il est alors de consulter un podologue.

L'importance d'un diagnostic professionnel

Un diagnostic effectué par un professionnel permettra non seulement d'identifier la cause exacte du problème, mais aussi de choisir le traitement le plus approprié pour y remédier.

A présent, voyons quels sont les traitements efficaces contre ces désagréments.

Traitements efficaces contre les callosités plantaires

Les traitements médicaux classiques

En cas de callosités plantaires importantes, votre podologue peut recommander une chirurgie mineure ou des traitements topiques pour éliminer l'excès de peau.

Les remèdes naturels

Certains remèdes naturels, comme les bains de pieds au de cidre ou l'application d'huiles essentielles, peuvent également aider à adoucir la peau et à prévenir la formation de nouvelles callosités.

Nous avons vu les traitements possibles mais la prévention reste le meilleur moyen d'éviter ces désagréments.

Prévenir l'apparition des cors et durillons

Adopter une bonne hygiène podologique

L'adoption d'une bonne hygiène podologique est essentielle : portez des chaussures adaptées à votre taille, ne restez pas debout trop longtemps et prenez soin de vos pieds en les hydratant régulièrement.

Faites-vous régulièrement examiner par un professionnel

Une visite annuelle chez le podologue peut permettre de détecter rapidement toute anomalie et donc de commencer un traitement avant qu'il ne devienne plus sérieux.

Nous suggérons de souligner que certaines maladies comme le diabète peuvent être liées à ces complications podologiques.

Liens entre diabète et complications podologiques

Risques accrus pour les personnes diabétiques

Les personnes atteintes de diabète sont particulièrement à risque car cette maladie affecte la circulation sanguine dans les pieds, ce qui peut entraîner des complications telles que l'apparition de durillons, cors ou callosités.

Précautions spécifiques pour les diabétiques

Si vous êtes diabétique, il est primordial de contrôler régulièrement vos pieds et de consulter un podologue au moindre signe anormal.

Pour résumer, prenez soin de vos pieds en adoptant une bonne hygiène podologique et en consultant régulièrement un professionnel. N'oubliez pas que certaines maladies comme le diabète peuvent augmenter les risques de complications. Si vous remarquez des changements de couleur ou une douleur à la plante du pied, n'hésitez pas à consulter.

4.1/5 - (7 votes)

En tant que jeune média indépendant, Patrouilleurs Médias Québec a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News